Tomes de Treat me gently, please

Tome 1

Treat me gently manga volume 1 simple 76389


Ce premier tome est composé jusqu'à sa moitié de l'histoire résumée sur le quatrième de couverture. Ce qu'elle raconte ? Une immonde histoire de viol et de chantage dont on cherche aussi bien le charme que la cohérence, Nemugasa se laissant faire par peur d'être dénoncé (sans preuves) mais racontant tout au premier confident venu quelques pages plus loin.
J'aurais aimé pouvoir dire que les histoires courtes qui suivent sont meilleures, mais non. Pour commencer, elles sont vraiment TRÈS courtes. proposant respectivement 14, 24, 10 et 16 pages. Certaines montrent des personnages assez mignons et entretenant des relations kawaii, mais toutes ont pour seul but de faire coucher les personnages ensemble en quelques pages. Mentions spéciales à Caprice amoureux dont le héros est absolument détestable et à Pas la jupe qui est pour sa part, complètement pathétique.
Ce manga est en plusieurs tomes, donc il est possible que les suivants remontent le niveau en reprenant l'intrigue pour lui offrir un nouveau départ, plus sympathique et cohérent. D'autres manga ont connu des premiers tomes médiocres avant de devenir bons par la suite, comme Kizuna ou Viewfinder. Mais concernant ce volume, il est difficile de lui trouver une qualité autre que son joli dessin, tellement le contenu s'avère pour sa part écoeurant et inintéressant.

Tome 2

 Treat me gently manga volume 2 simple 204763

En principe, les yaoi qui commencent avec du viol et du sexe, offrant par là même un premier tome médiocre, remettent la romance au premier plan dans la suite de la série et c'est exactement ce qui se produit avec ce manga aussi. Les scènes de sexe qui étaient tellement abondantes sont presque complètement mises au placard pour laisser place aux émois intérieurs des protagonistes, qui vont se rendre compte de leurs sentiments ou s'apercevoir de ceux de l'autre, ce qui va bien entendu prendre tout le tome.
Certes, il n'y a plus le goût désagréable du volume précédent, mais est-ce mieux pour autant ? Bof. C'est bien connu, Yonezou Nekota offre des manga souffrant de tous les stéréotypes et défauts habituels du genre yaoi, la seule chose qui sauve ses manga étant son style particulièrement agréable à lire, alliant un graphisme sympathique, une fluidité indéniable, de l'humour permanent et des sentiments fleur bleue en veux-tu en voilà.
La recette ne change pas, et d'une certaine façon c'est toujours aussi efficace, sauf que cette fois elle fait suite à une introduction dont le goût amer s'avère quand même difficile à oublier. Du coup, les stéréotypes et le déjà-vu passent encore moins bien qu'avant, car le récit possède une crédibilité douteuse dans la continuité : est-il vraiment possible de tomber amoureux du type qui vous a violé et fait chanter ? Ce scénario est malheureusement récurrent dans les yaoi, mais la fréquence ne fait pas d'un défaut une qualité, loin de là.
Cependant, si l'on réussit à faire abstraction des événements passés pour ne se concentrer que sur la lecture à l'instant présent, alors on découvre un récit assez sentimental. C'est fait avec la grossièreté d'un éléphant dans un magasin de porcelaine, mais si vous êtes le public visé, vous en sortirez probablement ému. Il faut du temps à Nemugasa pour se rendre compte de ses sentiments pour Maya. Concernant ce dernier, ses pensées sont plus difficiles à percevoir vu que la narration est entièrement du point de vue de Nemugasa, mais on le devine quand même assez vite, malgré ses réactions parfois un peu trop extrêmes et leur goût un peu trop définitif, la mise en scène étant parfois trop tape-à-l'oeil.
Il n'en reste pas moins que c'est une lecture plus sympathique que le tome précédent, surtout que cette fois, il n'y a pas d'histoires courtes pour raccourcir la principale. Cependant, si le côté superficiel et stéréotypé de l'auteur pouvait lui être pardonné dans ses autres séries en raison de la fluidité de son style graphique, dans Treat me gently please, le mauvais début fait trop d'ombre à ce récit pour parvenir à sérieusement relever le niveau.

Tome 3

 Treat me gently manga volume 3 simple 209108

Le troisième tome de Treat my gently please, poursuit sur la voie entamée par le second et met la romance au premier plan, plus que jamais. L'exécrable début du premier volume est oublié, pour ce qui est du déroulement de l'histoire en tout cas, et c'est désormais l'amour mutuel que se porte les protagonistes qui est mis en scène, avec les difficultés plus ou moins habituelles que cela entraîne : difficulté de se voir pendant les examens, "bâtons dans les roues" de la part de l'entourage craignant la mauvaise influence possible de Maya sur Nemugasa...
Le plus touchant est sans conteste de voir Maya prendre sur lui et faire des efforts, allant jusqu'à reprendre ses études et changer de look pour rester avec son chéri et donner la meilleure image possible !
Loin de l'image détestable qu'il renvoyait dans le premier tome, Maya se montre amoureux et attentionné dans ce volume. Si on regarde la série dans l'ensemble, certes une telle métamorphose paraît difficilement crédible, mais si on ne considère que ce troisième volume, il faut bien dire que les faits sont là et que la lecture en est beaucoup plus agréable, voire même, elle est plutôt sympathique grâce au style graphique toujours très fluide de Yonezou Nekota !
Romance, humour et obstacles à surmonter ensemble sont réunis dans ce troisième opus qui n'oublie pas non plus l'avancée de la vie quotidienne, et notamment du rush des examens finaux et les tentatives pour surmonter cela tout en essayant de garder le contact avec sa moitié.
S'il reste très léger, voire superficiel, ce manga réussit pourtant sans peine à nous emporter au fil des pages. On passe donc un bon moment avec et on se dit que si cette série poursuit sur cette lancée, le quatrième volume pourrait bien se révéler tout aussi sympathique que celui-ci.

Tome 4

 Treat me gently manga volume 4 simple 214716

Maya et Nemugasa sont maintenant tous deux à l'université, néanmoins ils poursuivent une relation aussi solide que stable... enfin, presque.
En effet, s'ils ne doutent guère de leurs sentiments mutuels, leur équilibre se voit légèrement perturbé quand Nemugasa, qui peine à se faire des amis en raison de son caractère timide, se fait un ami, homosexuel lui aussi. Malheureusement, l'histoire d'amour de ce dernier n'est pas aussi belle que celle de Nemugasa et Maya... Bien trop gentil, Nemugasa va tenter de le réconforter, en tant qu'ami bien sûr. Mais Maya n'est pas tranquille pour autant...
D'accord, ce n'est pas là une continuation de scénario bien originale. N'empêche, le style de Yonezou Nekota (dont à peu près tous les manga appartiennent à cette catégorie) fait son oeuvre et la lecture se montre au final assez agréable, car fluide et distrayante et sachant mettre les sentiments en valeur.
L'époque des premiers chapitres bien médiocres du sexe à tout va est révolue, et l'histoire se montre maintenant bien plus équilibrée et romantique, et donc intéressante en dépit de son côté ultra-stéréotypé. Du coup, on prend plaisir à parcourir ce volume, à condition d'être une yaoiste bien dans son trip, car les lectrices un peu plus exigeantes ou les non-fans ne seront toujours pas convertis, au contraire.
Seul bémol de ce tome, un chapitre mettant en scène un autre couple, et présentant une scène de sexe assez rebutante, comme si finalement la « violence » manquait tellement à la mangaka qu'il faut en réinsérer de temps en temps, ce dont certaines lectrices se passeraient volontiers tellement ce genre de passages n'a pas franchement d'intérêt dans un genre censé illustrer des histoires d'amour.
Sinon, bien que ne révolutionnant rien, cette lecture se montre sympathique.

Date de dernière mise à jour : 22/11/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site