Tomes de Border

Tome 1

Comme vous le savez, je reproche souvent aux yaoi d'être archi-stéréotypés et de se contenter d'aligner des codes comme les étapes d'un livre de cuisine. Avec Kazuma Kodaka, ce n'est pas le cas. Avec Border, elle nous fait partager le quotidien de quatre amis formant une agence de détectives aux méthodes peu orthodoxes. Ce premier volume commence par nous présenter quelques enquêtes avant de se pencher sur le passé du personnage de Yamato. L'absence de stéréotypes et de clichés trop marqués fait de ce manga un titre qui mérite l'attention. Il est juste dommage que la mise en scène manque de fluidité, avec des dialogues où les révélations sont amenées en faisant parler les personnages comme si le lecteur était déjà au courant, et un découpage bien trop tranché entre le quotidien des personnages et tout à coup un gros flash-back. Certains personnages sont laissés de côté et le yaoi moyennement présent pour le moment, sauf dans le flash-back. Bref, le manga en soit n'est pas parfait, bien au contraire, mais en tant que yaoi il faut le coup ! 

Tome 2

 

border-kodaka-kazuma-manga-volume-2-simple-73757.jpg

Le premier tome de Border était une bonne surprise ; ce second s’avère tout aussi sympathique à lire.
Nous suivons une nouvelle enquête de la bande, mais cette fois, l’un des protagonistes se trouve directement concerné, car d’anciennes connaissances passées refont surface. Tout au long des pages, l’aventure se montre dynamique et bien rythmée, avec des scènes de réflexion et d’autres plus orientées sur l’action. Dans l’ensemble, on tient entre les mains un bon thriller qui nous emmène de rebondissement en rebondissement et nous offre également l’occasion d’approfondir les personnages en racontant ce qu’ils ont vécu et le lien qui les unit.
Un bon manga d’action donc, qui se laisse lire très agréablement ; mais qui recherche la lecture d’un « vrai » boys love risque toutefois de rester sur sa faim, car il faut avouer que ce n’est clairement pas le sujet principal de cette série. En l’occurrence, le seul clin d’œil à du boys love dans ce tome a lieu dans quelques pages vers la fin, où l’on a droit à un bisou et un début de câlin, mais c’est tout. Pour le reste, il n’y a pas de romance ni même d’allusions shônen-ai dans la majeure partie de ce tome.
C’est une nouvelle facette de Kazuma Kodaka que nous révèle Border et il faut admettre que quand elle donne libre cours à ses envies de polar, que l’on avait pu entrapercevoir dans Kizuna, elle le fait bien. Border reste une lecture sympathique, bien que le yaoi en soit relativement absent, ce qui risque de décevoir quelques lectrices.

Tome 3

Border kodaka kazuma manga volume 3 simple 73758

Une nouvelle enquête parvient à Yamato : on lui demande retrouver un enfant disparu. Yamato s'aperçoit que, par le plus grand des hasard, cette demande concerne un des membres de son équipe. Doit-il l'en informer ou faire comme si de rien n'était ? Car ceux qu'il protège ont déjà connu leur lot d'épreuves, et Yamato n'aimerait rien tant que voir s'effacer le sourire sur leurs visages... Si la coïncidence est vraiment énorme, le fait qu'elle soit présentée réellement comme telle fait très bien passer la pilule, et cela permet de se concentrer sur l'essentiel : les relations fraternelles entre les protagonistes, l'approfondissement du passé de l'un d'eux en particulier, et les questionnements sur le droit de savoir et de décider pour soi-même. Ce tome est vraiment très bien ; touchant, il confirme Border comme un manga particulièrement sympathique. Juste un détail, une fois de plus, le yaoi n'est pas trop là, au point que ce manga pourrait ne pas être classifié comme tel... Il y a juste un peu de shônen-ai suggéré dans le bonus de fin, sinon, ce manga n'est en rien du boys love. Enfin, si vous aimez Kazuma Kodaka, surtout que cela ne vous freine pas, car c'est un manga qui à part ça, vaut la peine d'être lu.

Tome 4

Border 4 tonkam

Après Kitsupei, c'est au tour de Sôgo d'être mis en avant. Vu qu'il s'agit de l'homosexuel déclaré du groupe, ce tome contient du coup davantage de yaoi que les autres, surtout que le sujet est précisément les histoires de coeur de Sôgo et ses difficultés avec l'amour, et que l'enquête mène aux retrouvailles avec une ancienne relation.
Une fois n'est pas coutume, le récit ne s'achève pas à la fin de ce tome et se poursuivra dans le suivant. L'auteur a en effet choisi de développer en profondeur le passé et opère un flash-back complet qui nous fait replonger dans les années lycée de nos héros. Classique mais émouvante, l'histoire devrait toucher le coeur de toutes les fujoshi. Il est juste dommage d'avoir cédé à rendre trop de personnages gays, car sans cela la crédibilité aurait été plus grande. Bon, cela ne devrait pas trop déranger la plupart des yaoistes qui seront ravies de lire un récit où les sentiments sont véritablement le sujet principal.
Touchant et bien construit, ce tome confirme que cette série est toujours aussi bien !

Tome 5

 Border kodaka kazuma manga volume 5 simple 206811

La première partie de ce volume continue avec le passé commun de Yamato et Sôgo, nous contant une histoire tragique, émouvante et remplie d'action comme Kazuma Kodaka sait parfois très bien les faire ! Cette histoire se lit avec beaucoup de plaisir et le BL est très présent via les sentiments à sens unique de Yamato pour Sôgo. Outre le fait que les personnages s'en trouvent approfondis, on cerne également mieux le lien particulier qui les unit.
La suite du volume prend une orientation ciblant davantage la vie quotidienne. La narration se montre parfois confuse avec des discussions "par bribes" sur le passé ou le ressenti des protagonistes, en sautant d'un sujet à l'autre ; cependant, c'est là aussi un régal d'en apprendre plus sur eux et leurs sentiments ! On a droit à quelques bisous entre Jin et Hyôgo. La romance reste toutefois discrète et n'est clairement pas le sujet principal, même si elle reste présente en arrière-fond.
Ce manga dont les premiers volumes montraient peu voire pas de boys love, s'oriente gentiment vers un "tous les personnages sont gays" mais comme souvent dans la manière de faire de Kazuma Kodaka, c'est tellement visiblement fait exprès que ce n'est pas dérangeant.
Ce tome se montre particulièrement agréable à lire. On sent de plus en plus vivement l'étroitesse et la nature des liens qui unissent les personnages, sans pour autant que la série ne perde de son piquant. Décidément une série qui sort de l'ordinaire parmi les yaoi parus en France.

Date de dernière mise à jour : 09/08/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site