Prince Game - Ryo Takagi

INFORMATIONS

Titre : Prince Game
Genre : Fantasy
Mangaka : Ryo Takagi
Éditeur : Tonkam
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : M

RÉSUMÉ

Shuki est un prince aussi impétueux qu’orgueilleux. Aussi, lorsqu’un esclave se montre devant lui pour l’appeler par son prénom et pousser l’affront jusqu’à l’enlacer, il décide de le prendre à son service pour le faire souffrir de brimades quotidiennes et incessantes. Mais bientôt, il faut se rendre à l’évidence, ce jeune homme n’a pas l’attitude d’un esclave et surtout dégage un parfum du passé… Se pourrait-il que Shuki connaisse un manant tel que lui ?

AVIS

Vous cherchez un yaoi développé, complet, profond, subtil et philosophique ? Vous ne le trouverez pas ici. Prince Game est en effet, tout à l’inverse, une succession d’histoires courtes prenant place dans un cadre fantasmé à l’extrême.
L’univers fantasy nous emmène dans un palais où plusieurs princes vivent diverses histoires d’amour, toutes homosexuelles bien entendu. Leurs partenaires s’avèreront tour à tour un valet, un assassin et un mercenaire, soit les figures les plus célèbres, auxquelles on ajoutera un récit érotique entre deux serviteurs. Les indispensables scènes chaudes présentent la même gamme de variété, à leur échelle. Autant dire que les gays fusent, que tous les personnages masculins du cadre paraissent homosexuels ; ce n’est pas réaliste, ce n’est pas crédible, mais puisqu’on est yaoiste et qu’on y rêve, on peut se plonger dans cette atmosphère où, aidées d’un deuxième voire troisième degré, on pourra éventuellement naviguer avec un peu de plaisir.
À cause de leur court format, les intrigues paraissent peu développées et superficielles ; additionné à leur peu de réalisme et à leur absence de profondeur, il semblerait que peu de points plaident en faveur de ce manga. Pourtant, le rythme n’est pas mauvais, la lecture s’avère fluide et les dessins très agréables à l’œil, présentant de superbes bishônen dont on se régale visuellement. Et la variété des fantasmes présentés constitue une véritable palette…
Prince Game se révèle donc un manga qui ne correspond à aucune réalité et qui l’assume, le revendique même. C’est sûr, il ne plaira pas à tout le monde, mais cela ne signifie pas qu’il ne trouvera pas son public.

 

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site