Not Ready ?! Sensei - Kazuma Kodaka

INFORMATIONS

Titre : Not Ready ?! Sensei
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Kazuma Kodaka
Editeur : Tonkam
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : M

RESUME

Murakami Hiroshi est un auteur de manga yaoi qui clame haut et fort son hétérosexualité. Il a d’ailleurs une petite amie. Mais au final, il couche aussi régulièrement avec d’autres hommes, allant même jusqu’à séduire son nouvel assistant. Au final, sa vie sexuelle est une peu agitée… à se demander s’il saura un jour ce ou plutôt qui il veut !

AVIS

Même quand le manga est cohérent, apparemment je ne suis pas faite pour le style de Kazuma Kodaka ; malgré qu’il ne soit pas mauvais, j’ai eu du mal à trouver ce manga intéressant et à en poursuivre la lecture, j’avais plutôt envie de m’arrêter que de continuer.
Déjà j’ai un problème au niveau graphique… Ses proportions sont égales de page en page mais je n’aime pas du tout ces grands mentons, l’absence quasi-systématique d’arrière-plans et la mise en page pas du tout travaillée, avec des cases trop séparées. Mais il y a aussi le ton qui ne me parle pas. J’apprécie assez l’humour, mais les scènes de sexe sont traitées beaucoup trop à la légère à mon goût et ne dégagent pas d’émotion, elles visent plutôt à se rincer l’œil gratuitement mais on ne peut pas dire qu’elles servent réellement l’histoire. Pour finir, ce qui semble être une constante dans les manga de cette auteur, les gays se multiplient trop dans tous les coins, à tel point que ça finit pas ne plus être crédible – même si ce n’est pas forcément désagréable à lire, mais bon, comment se sentir réellement concerné par un manga qui ne semble pas vrai ?
Je n’adhère pas non plus vraiment aux positions de la mangaka sur l’amour, celui-ci étant clairement séparé du sexe et la notion de fidélité se révélant quasi-existante, d’ailleurs on remarquera que les personnages ne paraissent pas forcément souffrir de leurs ruptures, éloignements ou autres épreuves (à moins que ce ne soit juste que le manga ne dégage vraiment aucune émotion).
Ceci dit, il y a quand même certains points que j’ai appréciés dans cette série ; tout d’abord, j’ai trouvé sympa de voir comment travaillent les mangaka avec leurs assistants, on en entend tellement souvent parler sans qu’on ne sache très bien comment ce système fonctionne, que c’était chouette d’en avoir un aperçu. Ensuite, le volume est plutôt épais, ce qui aboutit à une bonne dose de lecture, surtout pour le prix.
Ce n’est pas un mauvais manga, il plaira sûrement à la plupart des yaoistes mais en ce qui me concerne je n’adhère pas ; je n’avais pas non plus aimé Kiss Me Teacher, sans parler de Kizuna ; je pense que je dois avoir un problème avec cette auteur. Quoiqu’il en soit, je vous encourage à faire le test, on ne sait jamais.

Sous-pages :

Date de dernière mise à jour : 21/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site