Ze - Yuki Shimizu

 

INFORMATIONS

Titre : Ze
Genre : Fantastique
Mangaka : Yuki Shimizu
Editeur : Taïfu
Nombre de tomes : 10 au Japon, en cours
Rating : M

RÉSUMÉ

Raizô est recueilli après la mort de son grand-père qui était sa seule famille, dans une maison dont il ne connaît rien. Il se retrouve le témoin d’évènements tous plus étranges les uns que les autres. Mais quels secrets cache cette famille? Raizô ne va pas tarder à le découvrir... Et si certains d’entre eux n’étaient pas humains....
Le jeune homme sera plongé dans un univers surnaturel empreint de légendes traditionnelles.

AVIS

Si vous êtes las des manga yaoi présentant des lycéens ou des employés en racontant peu ou prou toujours le même type d’histoires, et que vous préférez les séries fantastiques où le yaoi est présent aussi pour ses possibilités surnaturelles, alors Ze est fait pour vous !
L’intrigue se déroule dans une maison où vivent des kami, des êtres de papier créés pour encaisser les blessures à la place de celui qu’on nomme leur kotodama. Si le comportement des différents protagonistes paraît de prime abord complètement loufoque, voire provocateur, et leurs personnalités exagérées, on ne tarde cependant pas à comprendre que cela est dû à leurs spécificités en tant que kami ! En effet, c’est par le contact des muqueuses que s’opère le transfert de blessures ; ces scènes à priori gratuites trouvent donc une explication logique, même si celle-ci n’a certainement pas été choisie au hasard. Mais cet aspect est également creusé sur le plan psychologique, puisqu’il s’avère que les paires vivent souvent assez mal leur situation : aussi bien pour le kami, qui peut être obsédé par l’idée de devenir inutile s’il ne soigne pas ou plus les blessures, que pour le kotodama qui, ayant généralement une relation privilégiée avec son kami, souffre de voir son partenaire hériter de ses plaies. Les personnages entretiennent donc des liens à la fois physiques, spirituels et émotionnels. Étant assez nombreux, chacun peut voir développés son histoire et ses aspirations, ce qui donne à cette série un intérêt indéniable et une certaine profondeur, qui la rendent passionnante. Et ce d’autant plus que c’est bien fait, avec un rythme approprié qui réussit à rendre intensément émouvants les passages voulus !
Le manga ne se montre pas particulièrement tendre avec ses personnages. Non seulement par les événements, mais aussi en abordant des thèmes plus sérieux, comme le comportement de Kon qui frise la prostitution. Kon s’avère un personnage central, parce qu’il n’a pas de Kotodama et que Raizô ne tardera pas à vouloir acquérir cette place si c’est possible. On découvre petit à petit et tout au long du premier volume, progressivement, ses particularités et le pourquoi de son caractère sombre. Autour de ce couple central en gravitent plusieurs autres non moins intéressants, ce qui offre de la variété, de la distraction. Foncez !
 



Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site