Yume Musubi Koi Musubi - Yaya Sakuragi

 Yume musubi koi musubi

INFORMATIONS

Titre : Yume Musubi Koi Musubi
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Yume Musubi Koi Musubi
Éditeur : Taïfu
Nombre de tomes : 4 au Japon, terminé
Rating : M

RÉSUMÉ

Ao est un étudiant qui vit près d’un sanctuaire local où il passe l’essentiel de son temps depuis son plus jeune âge. Ryoumei, le prête de ce sanctuaire, et lui, ont tissé des liens d’amitié forts, mais avec les années, les sentiments d’Ao ont évolué. Aujourd’hui, il veut plus et le fait savoir ouvertement à son « ami » ! Entre un Ryoumei gêné, ne sachant pas quoi répondre, et un Ao, prêt à tout pour le convaincre et réaliser son rêve, nos deux tourtereaux n’ont pas fini de nous émouvoir et nous faire sourire !

AVIS

Yaya Sakuragi a un style assez sympathique bien que très "yaoi pour yaoistes", et je ne pensais pas être déçue en lisant ce manga. Effectivement, je n'ai pas été déçue. Mais je n'ai pas non plus été plus enthousiaste que cela, pour être honnête, et cela correspond assez à l'idée que j'ai de cet auteur. Donc je pense que si vous avez aimé ses autres manga, vous accrocherez sans problème à celui-ci, et vice-versa.
L'atout principal de Yume Musubi Koi Musubi est son jeu sur la personnalité des personnages. Ao est présenté comme un protagoniste totalement candide aux réactions très moe et au visage ultra-kawaii. Surtout que Ryômei le connaît depuis qu'il est enfant, ce qui accroît le côté "pernicieux" (ce mot est un peu trop fort, mais vous voyez l'idée). Du coup, ses demandes érotiques et certaines conversations sur ses conquêtes féminines, paraissent en décalage avec son apparence enfantine.
Cela permet un ton assez particulier et surtout pas mal d'humour et de second degré. Mais en même temps, c'est un personnage dont les réactions face à un petit baiser, sont beaucoup trop innocentes pour qu'on adhère vraiment au fait qu'il aurait déjà couché avec des filles et etc, et cela donne presque une impression d'incohérence.
Ryômei est en comparaison un personnage plus stable, plus crédible, mais il n'est pas une personnalité très marquée. C'est juste le beau gosse, adulte, aux airs classes et hétéro, qui va se laisser fléchir (ce n'est pas encore arrivé mais on le voit venir de loin).
J'ai été assez déçue par la réaction du confident d'Ao. Trop de gays, on sature, c'est tellement stéréotypé. Mais comme je l'ai dit, Yaya Sakuragi fait du yaoi pour yaoistes, alors ce serait mentir que de dire qu'on pensait que ça se passerait différemment.
Malgré pas mal de points négatifs, ne vous y trompez pas, Yume Musubi Koi Musubi est loin d'être une mauvaise lecture. C'est léger, drôle, romantique, et bien dessiné ; la narration est également bonne et dynamique. Bref, ça se lit tout seul et on passe vraiment un moment sympa en le bouquinant. C'est distrayant, ça plaira aux fujoshi ou fudanshi, bref c'est chouette. Mais ce n'est pas révolutionnaire ou indispensable, voilà tout.

Date de dernière mise à jour : 17/09/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site