Tsuta Suzuki - Work In

work-in-taifu.jpg

INFORMATIONS

Titre : Work In
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Tsuta Suzuki
Éditeur : Taïfu
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : T

RÉSUMÉ

Iizuka est gay. Un soir, son jeune supérieur l'invite à boire un verre. Iizuka semble avoir des sentiments pour celui-ci. Cependant, ne parvenant pas à se souvenir de ce qui s'est passé ce soir-là, il en fait part à Takase, qui met de la distance entre eux. Iizuka, choqué, se demande ce qu'il a bien pu faire mais soudain, Takase l'embrasse…

AVIS

Le résumé du quatrième de couverture correspond en fait à la première des deux histoires contenues dans ce one-shot. Elles ont en commun une narration sensible et juste, sans traits d’humours excessifs ni exagérations. De vraies histoires de vies quotidiennes, certes pas totalement crédibles, mais auxquelles on aspire à croire… De quoi faire rêver !
En ce qui me concerne, mais c’est très personnel, le premier récit m’a paru un poil moins bon que le second. Ceci en raison de sa ficelle de départ surutilisée (une soirée bien arrosée dont le personnage principal ne se souvient pas, alors que pourtant à priori il n’a rien d’un ivrogne en temps normal) et de la réciprocité trop facile du sentiment amoureux chez un protagoniste hétéro (mais bon, c’est justement cela qui fait rêver…).
La deuxième histoire m’a paru plus originale, notamment à cause de la présence d’une petite fille parmi les personnages, ce qui est assez rare. Le cadre familial n’est malheureusement pas du tout évoqué par contre, mais il faut tenir compte du la brièveté du format, dont la narration s’avère des plus équilibrées précisément grâce à ce genre d’ellipses. Quoi qu’il en soit, cette intrigue est imprégnée d’un goût de « coïncidences auxquelles on veut croire » et c’est délicieux.
Le dessin, dans l’ensemble, s’avère très féminin tout en dégageant une certaine maturité. Les arrière-plans paraissent un peu vides, néanmoins l’ensemble se révèle très agréable à l’œil. Seul bémol, la grande fluidité de lecture fait que l’on termine le manga assez rapidement, au risque de l’oublier tout aussi vite. Cependant, il ne fait aucun doute que ce one-shot devrait réussir à charmer la plupart des lecteurs.

Date de dernière mise à jour : 25/10/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site