Wisteria Manor - Ellie Mamahara

INFORMATIONS
 
Titre : Wisteria Manor
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Ellie Mamahara
Editeur : Taïfu
Nombre de tomes :  1, terminé
Rating : T
 
RÉSUMÉ
 
Masachika, le nouveau propriétaire de Wisteria Manor annonce à ses locataires qu'ils ont 6 mois pour déménager. Lorsque Masachika révèle être gay, Kei, un des locataires qui s'est toujours considéré hétéro, va se retrouver peu à peu attiré par Masachika... Romance, humour et questionnement pour cette histoire prenante dont les personnages sont spirituels et charmants.
 
AVIS
 
Au premier regard, Wisteria Manor m'a déconcertée. Les visages ont parfois des formes étranges, et les proportions ne sont pas toujours respectées. L'histoire débute de façon assez brutale, sans guère d'introduction, et des arrière-plans quasi-inexistants découlent des pages très vides. De plus, le yaoi n'apparaît que lentement, et reste léger. Et pourtant, au fil des pages, je me suis laissée séduire par le charme de cette histoire, par son humour et son absence d'exagérations. Les points qui m'avaient presque dérangée de prime abord, sont devenus pour  moi une sorte de spécificité de ce manga, car le fait est que grâce à eux, le style n'est pas identique à celui d'autres d'autres manga yaoi. Wisteria Manor a une ambiance qui lui est propre. Même le fait que l'homosexualité n'apparaisse pas spontanément au début de l'histoire n'est pas dérangeant, car la lecture est agréable et distrayante. Les gags reposent essentiellement sur du comique de situation et des quiproquos, ce qui donne des rebondissements parfois farfelus mais non moins amusants. Si l'on ajoute que tous les personnages sont attachants, même ceux qui ne sont pas mis en avant par l'histoire, on obtient avec ce manga une assez bonne surprise, un manga certes pas indispensable, mais qui a son charme, et le sien propre.

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site