Tomes de Steal Moon

Tome 1

Un début rapide, un jeu de télé-réalité plutôt malsain, des enfants pervers dont la seule présence ne peut que faire craindre le shota (même s'il n'y en a pas), un synopsis général complètement farfelu et un yaoi peu développé sentimentalement parlant : ce premier tome ne présente pas grand intérêt. Makoto Tateno déçoit avec cet univers sans queue ni tête auquel on a bien du mal à s'intéresser. La SF est pourtant un genre peu usité en yaoi, ça aurait donc pu être un gros point fort, mais encore faut-il que ce soit bien utilisé et là où Core Scramble ou encore Jihai parviennent à présenter une intrigue intéressante, touchante ou haletante, Steal Moon ne parvient pas à se hisser au même niveau. Le retournement de situation dans les dernières pages mérite cependant une mention car très intrigant. 

Tome 2

Certaines révélations ayant eu lieu, l'histoire possède dans ce second tome une toute autre direction. Fini les jeux de télé-réalité malsains : Kai est maître de son destin et il sait ce qu'il doit faire... ou du moins c'est ce qu'il croit. Les retournements de situation sont légion dans ce volume au niveau largement supérieur au premier, qui parvient à passionner grâce à son univers devenu plus cohérent et clair, et son intrigue ayant gagné en intérêt. Et même si la naissance des sentiments entre les deux protagonistes était mal amenée, désormais on se surprend à s'émouvoir pour leur amour passionnel. Malheureusement, le récit souffre d'un rythme trop rapide qui ne laisse pas le temps de bien s'imprégner de l'histoire et lui donne un côté compressé. La lecture reste cependant sympa, grâce à l'originalité d'un genre bien mieux exploité que dans le premier tome ! 

Date de dernière mise à jour : 25/11/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site