Seule la fleur sait - Rihito Takarai

seule-lfeur.jpg

INFORMATIONS

Titre : Seule la fleur sait
Genre : Vie quotidienne, lycée
Mangaka : Rihito Takarai
Éditeur : Taïfu
Nombre de tomes : 3, terminé
Rating : M dans le tome 3 uniquement

RÉSUMÉ

Arikawa fait une rencontre inattendue avec un étudiant, Misaki, en lui donnant un coup de main. Le même jour, en rentrant à la maison, il le rencontre à nouveau par accident en lui rentrant dedans. Il récupére accidentellement le collier de fleur de Misaki qui semble avoir une valeur sentimentale...

AVIS

Quand l’auteur du très réussi Seven Days revient avec un nouveau titre, on ne peut que se pencher sur celui-ci. Et si ce manga n’est pas à la hauteur du précédent (mais le niveau était élevé), il reste cependant très sympathique à lire et vaut mieux en tout cas que la plupart des titres paraissant sur le marché.
Sensibilité et poésie, voilà comment on peut résumer le style de Seule la fleur sait. L’histoire n’est pas 100% originale, mais elle ne se contente pas non plus de recopier « bêtement » les stéréotypes les plus connus, de sorte qu’il est possible de l’apprécier même en ayant déjà lu beaucoup de yaoi. Les personnages et le lien qu’ils tissent l’un avec l’autre et avec leur entourage, réussissent à nous émouvoir. De plus, les sentiments sont plus importants que le sexe ; la romance est donc équilibrée, progressive, plus réaliste que celle de la plupart des manga yaoi, et par là même, on s’y reconnaît davantage et on en est donc plus touché. Tout plein de qualités pour cette série qui a le mérite de prendre son temps !
Avec trois tomes, Seule la fleur sait bénéficie d’une longueur idéale. Le récit est développé sans sombrer dans la rallonge. Au contraire, l’introduction et la conclusion sont précisément ce qui permet à cette série de se distinguer des autres grâce au soin dont elles bénéficient. Le milieu est plus classique, mais néanmoins bien raconté. C’est précisément l’une des qualités de l’auteur de réussir à envelopper de la magie du quotidien des faits qui pourraient être banals ou déjà-vus.
Seule la fleur sait est donc une bonne série, qui mérite d’être lue. Son dessin très doux et sa narration soignée en font un titre qualitatif, à mettre entre les mains de toutes les yaoistes ou même non-yaoistes.
us cherchez une romance sérieuse, romantique et passionnée ? Allez voir ailleurs, ce n'est pas ce qu'offre Dramatic Maestro. Ce qui ne veut pas dire que ce soit un mauvais manga : dans son genre, c'est même, au contraire, une lecture très sympathique,

Date de dernière mise à jour : 11/03/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site