Secret Love - Taishi Zhaou

 

 

 INFORMATIONS

Titre : Secret Love
Genre : Scolaire
Mangaka : Taishi Zhaou (orthographié « Zaô » par Taïfu)
Éditeur : Taïfu
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : T

RÉSUMÉ

Le jour de la rentrée, tandis que Tamura Masafumi voit Seiwa Narumi pour la première fois il s’évanouit immédiatement. On découvre alors que quand Tamura était enfant, il faisait des rêves prémonitoires et pouvait prédire de nombreux évènements.
Il pensait que ces rêves disparaîtraient mais, arrivé au lycée, il rêve qu’il fait l’amour avec… un homme!
Tamura jure de ne jamais devenir homosexuel. Quand il voit Seiwa, il réalise que ce dernier est l’homme de son rêve récurrent. Donc Tamura traite durement Seiwa en espérant qu’il s’éloigne, cependant, Seiwa a d’autres projets. Mais que va-t-il se passer entre eux?

AVIS

Taishi Zhaou s’est déjà imposée comme une spécialiste des intrigues tordues, dynamiques et loufoques, mais aussi improbables et immatures. Ce manga ne fait pas exception à la règle : on y retrouve son style aussi bien dans le fond que dans la forme… 
Cette histoire nous présente donc un garçon victime de rêves prémonitoires, dont un en particulier qu’il souhaite ne surtout pas voir se réaliser, mais évidemment ses actions ont l’effet contraire de celui désiré. L’intrigue évolue rapidement ; assez prévisible, elle se déroule sans guère d’anicroche sinon les réticences du personnage principal, son entourage s’avérant quant à lui « tout coulant », acceptant immédiatement et totalement la relation homosexuelle des deux garçons. Dans les conditions posées par le synopsis, le sexe interviendra bien sûr assez rapidement dans l’intrigue, là aussi sans réelle difficulté.
Nous avons donc une histoire drôle, énergique et potentiellement mignonne ; cependant, pour la profondeur, les épreuves et la crédibilité, mieux vaut les oublier : ce n’est vraisemblablement pas du tout dans les intentions de la mangaka de nous  en offrir, apparemment ce n’est pas son style. Reste une dernière énigme inexpliquée : pourquoi avoir intitulé son manga « Secret Love » alors qu’il s’agit d’un amour public dans tous les sens du terme ? Mystère et boule de gomme…
 



Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site