Rien n'est impossible ! - Hinako Takanaga

rien n'est impossible

 
INFORMATIONS

Titre : RIen n'est impossible !
Genre : Comédie romantique
Mangaka : Hinako Takanaga
Éditeur : Taïfu
Nombre de tomes :
Rating : T

RÉSUMÉ

Tomoe Tatsumi, étudiant, arrive à Tokyo pour s’inscrire à l’université. Là, il percute Mitsugu Kurokawa, un employé de bureau. Ce dernier est fasciné par l’impuissance et la naïveté de Tomoe. Très attiré par Tomoe, Kurokawa lui propose de lui sous-louer la chambre d’amis. Comme l’étudiant n’a pas assez d’argent pour trouver un autre appartement, il accepte son offre. Kurokawa lui avoue son amour et l’embrasse. Tomoe est embarrassé et irrité, mais il semble avoir des sentiments pour Kurokawa.
Leur relation se développe progressivement, mais non sans les diverses interventions d’amis et de parents. Le frère aîné et coléreux de Tomoe, Soichi Tatsumi, se méfie de cet arrangement et tente de convaincre Tomoe de rentrer à la maison.

AVIS

Voilà une série qui m'a immédiatement séduite ! Au début, j'étais pourtant sceptique : le début trop facile, la situation légèrement clichée, le mec qui tombe tout de suite amoureux et s'en rend compte aussi sec... Cependant, j'ai vite compris que le moteur principal de ce manga est l'humour, l'humour tout en légèreté et sans prise de tête ! Aussi, pour apprécier cette série, convient-il d'oublier les a-prioris auxquels nous ont habitués les yaoi tragico-superficiels, car ce manga-là ne se prend pas au sérieux et il le sait.
On pénètre donc dans une comédie romantique sans prétention, où l'on assiste à un improbable enchaînement de situations rocambolesques toutes plus hilarantes les unes que les autres. Certes, il y a beaucoup de déjà-vu, mais si ces clichés existent c'est parce qu'ils fonctionnent, et en l'occurrence la mangaka réussit à bien les utiliser, à les insérer aux bons moments et même souvent, à jouer avec en leur attribuant des chutes inattendues.
La bonne surprise que constitue cette série est rehaussée par un graphisme qui peut paraître vieillot, mais qui n'en est pas moins différent des traits les plus courants auxquels ont finit par trop s'accoutumer (et d'ailleurs je ne sais même pas combien de fois sur ce site j'ai dû me réduire à "dessin normal, commun", tellement ça n'avait rien d'original même en étant joli. Mais à noter que ce graphisme va sans douter évoluer par la suite, après tout la mangaka a aussi fait Silent Love). Bref, ici les visages sont plus maladroits, les yeux plus petits, les codes plus séculaires, mais c'est sacrément bon quand même, sans compter que leurs mèches ondulés leur donne un charisme fou (OK, je suis pas objective...).
Entre comique de répétition et répliques pertinentes, les codes s'ajoutent au scénario pour créer les diverses situations humoristiques. Ajoutons à cela une galerie de personnages certes pas très originaux, mais tellement sympathiques ! Et on relèvera d'ailleurs que l'uke se révèle d'emblée moins cruche que le serait une héroïne de shôjo ; son innocence, bien loin d'agacer, se révèle au contraire extrêmement drôle et contribue donc, à la bonne humeur dans laquelle met la lecture de ce manga.
Vous l'avez donc compris, j'adore cette série. Constituée de plusieurs volumes, elle se distingue spontanément des one-shots ; pour tout dire, on n'avait pas autant ri depuis Gravitation sauf que Rien n'est impossible ! ne vire pas à la crise de delirium et sait rester sur ses rails. À lire pour passer un adorable moment sans prise de tête. 

Date de dernière mise à jour : 22/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site