Restart - Shouko Hidaka

restart-taifu.jpg

 


INFORMATIONS 

Titre : Restart
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Shouko Hidaka
Éditeur : Taïfu
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : T-M

RÉSUMÉ

Tout n’est pas glamour dans le monde de la mode… Tadashi, mannequin confirmé, se sent en danger à l’arrivée de nouveaux top-modèles plus jeunes que lui. Pourtant, Aki, jeune mannequin en vue, le considère comme son idéal professionnel. Bien que tout semble les opposer, Tadashi sent son cœur vibrer pour le jeune rival…

AVIS

Ce one-shot contient trois histoires se déroulant dans le milieu du mannequinat et de la photographie, thème bien peu original pour du yaoi s’il en est ; cependant, elle traite bien la ficelle qu’elle utilise et livre une histoire bien faite et bien racontée, très agréable à lire.
L’histoire commence avec des protagonistes qui ne sont pas encore réellement amoureux, mais que les circonstances ont déjà poussé à coucher ensemble. Les passages un peu érotiques (mais pas excessivement graphiques non plus) surviennent donc assez tôt, mais sans que cela ne soit choquant dans le rythme narratif, d’autant qu’ils sont habilement insérés. De plus, la relation entre les deux protagonistes est traitée en relation étroite avec l’univers sans pitié du monde de la mode, et on plonge aisément dans les tourments de Tadashi, qui croulait sous le succès autrefois, avant de voir l’intérêt général envers lui diminuer avec les années et le vieillissement. Le fait qu’Aki doive son succès actuel à son admiration envers Tadashi frise là aussi le cliché, mais comme nous l’avons dit la mangaka s’en tire bien, et un cliché qui tient debout vaut toujours mieux qu’une originalité vacillante…
Restart est une chronique de la vie qui montre diverses étapes de la relation des deux personnages. Elle s’achève sans vraie fin, mais partant du principe que la vie continue, ce n’est pas vraiment dérangeant.
Les deux histoires qui suivent sont plus courtes, tout en bénéficiant d’un développement suffisant pour générer l’impression de lire des synopsis solides.
L’une met en scène un personnage tourmenté, dans les doutes duquel on plonge pleinement grâce à une narration efficace et émouvante. Ce récit court et bien raconté échappe à l’impression de facilité, car après lecture on en conserve surtout une impression de poésie et de personnalité.
L’autre aborde la thématique du deuil et le fait de passer à autre chose. La réciprocité de l’intérêt amoureux semble un peu trop évidente, mais en se laissant porter par l’émotion on finit par passer outre ce petit défaut.
Restart fait partie de ces manga certes pas incontournables, mais auxquels il peut valoir la peine de jeter un œil, car il est suffisamment qualitatif pour que l’on ne regrette pas son achat.


Date de dernière mise à jour : 29/04/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site