Mon amour à tout jamais - Kou Yoneda

 Mon amour a tout jamais manga volume 1 simple 214754

INFORMATIONS

Titre : Mon amour à tout jamais
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Kou Yoneda
Éditeur : Taïfu
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : T-M
Note : Spin-off du Labyrinthe des Sentiments

RÉSUMÉ

Harumi Deguchi est tombé amoureux de Ryo Onoda, un hétéro de trois ans de moins que lui. Préférant ne rien dire de peur de briser leur amitié, la pression de ses sentiments est de plus en plus forte. Malgré cette situation il reste incapable de dire à Onoda ce qu'il ressent, s'accrochant à la moindre de ses expressions, les tourments s'accumulent au fond de lui…

AVIS

Au début, entrer dans ce manga n'est pas forcément chose facile à cause de son introduction assez confuse. On ne comprend pas grand chose durant les deux premiers chapitres, et le point de vue narratif change en permanence, ce qui ne fluidifie pas la lecture. Heureusement, la magie Kou Yoneda ne tarde pas à faire son oeuvre, et malgré quelques imperfections, il suffit de quelques dizaines de pages pour s'attacher aux personnages et à leurs sentiments. Le style de cette mangaka se caractérise par la grande humanité accordée à ceux-ci, et ce manga ne fait pas exception à la règle.
Alors oui, on est encore dans un milieu d'entreprise avec, de plus, plusieurs personnages gays ; mais d'une part cela s'explique par le fait que ce manga est en fait un spin-off d'une autre série (Le Labyrinthe des Sentiments, qu'il n'est pas nécessaire d'avoir lu), d'autre part, la façon dont c'est présenté permet de rendre le récit assez crédible (on n'a pas dit réaliste, on a dit crédible).
Finalement, on se plonge vraiment dans cette histoire sensible où chaque protagoniste a sa personnalité et où ont les sentiments ont la part belle. Les personnages sont adultes, mais cela ne veut pas dire qu'ils ne pensent qu'au sexe : au contraire, c'est l'amour qu'ils recherchent avant tout, les erreurs qu'ils ont pu faire avant ne les empêchant nullement de s'épanouir sous une forme pure.
Le dénouement se révèle quant à lui un peu rapide (Onoda change assez vite d'avis, et sans grande difficulté), mais c'est une observation malheureusement récurrente dans les one-shots et il est probable que seul un développement sur plusieurs volumes aurait pu améliorer cela.
Cependant, et sachant que le marché du yaoi est quand même en grande partie composé de recueil de nouvelles (comme le montre IDP dont les packs sont souvent presque entièrement composés de tels titres), le fait que ce soit une histoire complète est déjà très satisfaisant et on retrouve avec beaucoup de plaisir les tranches de vie, les histoires d'amour, les personnages mature et à la psychologie fine de Kou Yoneda.
La lecture se montre très agréable et on profite de bout en bout de son trait et doux et plus réaliste que la moyenne des yaoi. À lire sans s'attendre à un incontournable, sans crainte d'être déçu non plus.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site