La Vie raffinée de Mr Kayashima - Ellie Mamahara et Harui Tono

la vie raffinée de mr kayashima

 
INFORMATIONS

Titre : La vie raffinée de Mr Kayashima
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Ellie Mamahara et Haruhi Tono
Editeur : Taïfu
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : T - M

RESUME

Monsieur Kayashima est un homme de noble lignée, fortuné et très solitaire. Une nuit de tempête, il se rend chez son jardinier et lui avoue son amour. Ce dernier, offusqué par ces avances brutales, lui donne des ordres cruels, mais M. Kayashima se montre un maître étonnement docile…
Découvrez la vie privée et mystérieuse d’un milliardaire et son amour passionné pour son jardinier.

AVIS

En voilà un manga qui porte bien son nom ! En effet, le moins qu’on puisse dire est qu’il est particulièrement « raffiné », avec une narration frôlant le romanesque. L’histoire est racontée à la première personne, tour à tour par Kayashima et par son jardinier. Après avoir découvert leur quotidien de couple, on apprendra comment leur histoire a débuté, du point de vue de chacun, puis comment elle a évolué par la suite pour finalement arriver à sa conclusion.
Dans ce manga, l’homosexualité semble tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Mr Kayashima ne s’interroge guère sur son attirance pour les hommes, son caractère ingénu considérant sans doute ce fait comme étant tout ce qu’il y a de plus naturel. Leur vie à deux gravira les étapes sans guère de difficulté ni de remise en question, si c’était toujours aussi simple ce serait parfait, n’est-ce pas ? Seule leur différence de classe et les hésitations de l’un et de l’autre à s’engager sérieusement les handicapera un temps, mais la résolution sera finalement plutôt facile. Pas de drames tragiques ni de problèmes épineux dans ce manga, donc, ce en quoi il s’avère incontestablement léger-léger. Sa caractéristique tient sans aucun doute à son atmosphère très, voire trop calme. Cependant les faits sont bien racontés, avec « raffinement » n’est-ce pas, de sorte que l’on prend somme toute un plaisir à lire, ne serait-ce que pour le seul plaisir de la lecture.
À signaler en fin d’œuvre la présence d’une nouvelle dont le narrateur n’est autre que… le chien de Mr Kayashima. L’intérêt reste limité mais le style est plutôt agréable, et puis la manœuvre a le mérite d’être originale.
Au final, un yaoi dispensable mais plutôt sympathique.

Sous-pages :

Date de dernière mise à jour : 22/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site