Tomes de I.D.

Tome 1

Au début, les chapitres forment autant de petites histoires au cours desquelles on voit Yasoshima, policier scientifique, s'amuser Hinari, le petit nouveau innocent et sans expérience. Il lui fait subir divers attouchements et le traite un peu comme un jouet érotique, même si ça reste léger de prime abord, il n'y a pas pour autant d'histoire d'amour. Ce n'est qu'au fil des chapitres que des "sentiments" commencent à apparaître, de sorte que les personnages ne vont cesser de se rapprocher. C'est très artificiel. I.D. est un manga sans réalisme, sans crédibilité, sans vrai suivi même. C'est une histoire complètement farfelue aux protagonistes tout aussi improbables. On peut trouver mieux avec d'autres séries quel que soit le genre recherché : comédie, romance, érotisme, policier, etc. Il n'y a pas beaucoup d'intérêt à se pencher sur ce titre. 

Tome 2

Changement d'optique pour la série avec ce second volume qui présente plutôt des enquêtes en reléguant le BL au second plan. Il n'y a pas d'évolution sentimentale entre les protagonistes, désormais en couple, et s'offrent juste une séance de câlins une fois l'énigme résolue. Côté yaoi, c'est donc plutôt léger, mais vu ce qu'offrait le premier tome, ce n'est pas plus mal. Dommage qu'en tant que polars, ces chapitres ne volent pas très haut non plus... Reste qu'en fin de compte, I.D. s'avère une série dispensable, qui a peu de probabilité de satisfaire ses lecteurs, quelles que soient leurs attentes. 

Date de dernière mise à jour : 26/12/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site