Fragments d'amour - Duo Brand

fragments d'amour

INFORMATIONS

Titre : Fragments d'amour
Genre : Fantastique
Mangaka : Duo Brand
Editeur : Taifu
Nombre de tomes : 2 au Japon, en cours
Rating : M

RESUME

Toranosuke a juré de venger la mort de son grand frère qui avait été mangé par le démon Shunjin. Shunjin est un mangeur d’âme et ne peut être vaincu que par une lame divine... Mais Toranosuke parviendra-t-il à venger son frère une fois le moment venu ? Est-il possible que le tueur de démon tombe amoureux dudit démon ? La quête de l’amour est-elle plus forte que la vengeance ?

AVIS

(Le texte qui suit se base surtout sur le tome 1. Le commentaire du tome 2 sera ajouté en sous-page associée.)

Première chose à relever : le résumé, c’est n’importe quoi… Enfin, il résume une partie de l’histoire mais absolument pas l’intrigue dans son ensemble ! Ni n’explique son principe, lequel n’aura pourtant pas de mal à perdre le lecteur qui aurait bien apprécié une pré-explication.
En effet, le récit se distingue d’abord par sa construction : les différents chapitres présentent plusieurs intrigues dont le lien entre elles ne sera expliqué qu’à la toute fin. L’une d’elles met en scène une histoire d’amour entre deux esprits rattachés à des épées et chargés de combattre les démons ; une autre met en scène un démon poursuivi par un jeune garçon avide de vengeance (c’est celle qui correspond au synopsis). On relèvera une troisième intrigue, correspondant en fait à un chapitre inutile dans l’histoire, dans lequel on assiste à un triangle amoureux particulièrement écœurant et mal construit.
Les défauts de construction, en fait, c’est carrément le point faible de l’œuvre. L’idée de présenter deux camps ennemis et de rejoindre les intrigues à la fin aurait pu en valoir la peine, mais encore aurait-il fallu que ce soit bien utilisé et en l’occurrence ce n’est clairement pas le cas. Le format one-shot n’arrange pas les choses dans la mesure où la division du scénario en deux (et demi) amène du coup les deux intrigues à être précipitées et bâclées. Inutile de prendre de gants : les problèmes de clarté, de mise en page et (d’absence) de développement ne cessent de s’accumuler tout au long de l’œuvre, aussi bien au sein des chapitres que pour la réunification de ces derniers, et le lecteur ne tarde pas à perdre le fil d’autant plus que c’est fait exprès. Pour les lecteurs qui n’auraient pas l’habitude de lire de la fantasy (donc avec immersion dans le récit dépourvue d’explications sur l’univers), c’est sans doute pire que tout.
Attendez-vous donc dans ce one-shot à (liste pêle-mêle) : du fantastique avec costumes traditionnels et quelques combats, des scènes chaudes gratuites insérées n’importe où, de la psychologie quasi-incohérente tellement ça veut rien dire, des retournements de situation prévisible, des nœuds qui tombent de nulle part comme un cheveu sur la soupe, un chapitre complètement inutile et des dénouements rapides auxquels sont directement accolés des lemons gratuits.
Bref le constat n’est pas très reluisant… La seule qualité qu’aurait pu avoir ce manga est, justement, son univers fantastique original et l’idée de base de la construction, mais le tout est vraiment trop mal géré et aboutit finalement à deux (ou trois) intrigues bâclées. Dommage.

Date de dernière mise à jour : 22/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site