Tomes de Docteur Lapin et Mister Tigre

Tome 1

Drlapin 1 jaq 176


Ce premier tome nous conte la rencontre de nos fameux "homme lapin" et "homme tigre", le chassé-croisé entre eux (hilarant, quand l'un recherche l'autre qui lui essaie de s'esquiver tant bien que mal) puis leur rapprochement progressif ! Certes, on n'échappe à certains clichés, mais le développement du récit, prévu en trois tomes, permet à la romance de ne pas paraître si facile que ça, et surtout, de ne pas sembler trop rapide. Pour l'instant, c'est assez soft et tant mieux, car c'est le scénario qui prime, et nos protagonistes vont d'abord apprendre à se connaître avant que l'attirance ne naisse entre eux, parfois au-delà de la logique... ! La narration est vraiment drôle. De chapitre en chapitre, on suit l'histoire de nos deux personnages en montant les marches de l'amour l'une après l'autre, générant un délicieux petit suspens... que les bonus et l'histoire indépendante de fin de volume coupent assez brutalement. Comme souvent hélas, la fin du tome est rabotée par d'autres récits, là où on aurait préféré que l'histoire de base continue. Mais si l'on est si surpris et déçu de ne pas avoir la suite immédiatement, c'est bien la preuve que le manga a su nous accrocher alors quelque part, tant mieux ! Un yaoi à ne pas manquer et dont il fera bon se jeter sur la suite.

Tome 2

Dlmt1


Après tome vraiment sympathique, Docteur Lapin et Mister Tigre nous offre une suite tout aussi agréable à lire !
Notre cher yakuza a admis ses sentiments pour Uzuki et les lui a communiqué, mais sa "profession" si l'on peut dire, vient compliquer leur relation car elle met la vie des personnages en danger. Nonami en vient donc à s'éloigner d'Uzuki pour tenter de le protéger et même faire semblant de flirter avec une infirmière, mais outre le fait qu'Uzuki reste moins indifférent qu'il l'aurait cru au comportement de Nonami, viendra bien le moment aussi où il se rendra compte de tout ce que fait ce dernier pour lui !
Même si la structure générale reste assez classique, ce manga possède bien des atouts qui le distinguent de ses pairs. Par exemple, il n'oublie pas le fait que "yakuza" n'est pas juste un mot classe à insérer dans un yaoi (combien d'autres titres du genre se contentent de citer le mot et puis plus rien ?), il se sert vraiment de ce fait pour apporter du piquant à l'histoire.
La romance se voit d'ailleurs moins intense qu'elle aurait pu l'être avec un autre type de narration, ce qui n'est pas plus mal, car en lieu et place d'atermoiements, ici on on a une atmosphère qui sent davantage le danger voire la stratégie. Le récit nous offre en effet parfois le point de vue des ennemis de Nonami, ce qui permet d'entretenir un certain suspens particulièrement agréable.
Parallèlement, l'humour reste présent tout comme la touchante métaphore du lapin et du tigre. Les personnages n'évoluent pas beaucoup, mais ils sont attachants et leurs sentiments grandissent petit à petit. Le style très agréable contribue à faire de la lecture un vrai moment de plaisir, plaisir nettement pimenté par les risques encourus par les protagonistes !
La fin de ce volume constitue un vrai cliffhanger et on n'a qu'une hâte, se jeter sur la suite.

Date de dernière mise à jour : 24/07/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site