Black Sun - Uki Ogasawara

Black sun manga volume 1 simple 75738

INFORMATIONS

Titre : Black Sun
Genre : Historique
Mangaka : Uki Ogasawara
Éditeur : Taïfu
Nombre de tomes : 2
Rating : M+

RÉSUMÉ

La forteresse de Gerun, commandée par le chevalier Léonard de Limbourg est attaquée par le prestigieux général Jamal Jan de l’empire du Moyen-Orient. Conscient que la victoire est impossible, Léonard décide de négocier avec Jamal et lui propose sa tête en échange de la vie de ses hommes. Jamal accepte sa proposition, mais, contre toute attente, décide de ne pas le tuer. Sensible aux charmes de son ennemi, le général sarrasin a une autre idée en tête : en faire « son butin de guerre » ! Ce statut de prisonnier s’annonce bien pire que la mort pour Léonard qui se retrouve alors obligé d’assouvir les désirs de son nouveau « maître ». Mais la honte de trahir ses vœux de chevalier va peu à peu laisser place aux sentiments d’extase que lui procurent les plaisirs de la chair…

AVIS

Oui, Black Sun est un yaoi au cadre un peu plus original que la moyenne, puisqu'il nous transporte à l'époque des Templiers. Mais non, ça ne veut pas dire que c'est un manga à conseiller à tout le monde, au contraire son public sera assez spécifique et, il vaut mieux, averti.
En effet, il n'y a rien de romantique dans la relation qui unit les personnages principaux. Dans l'esprit, il est difficile de ne pas penser à Viewfinder de Ayano Yamane (manga bien connu ayant un large public de fans, mais pas que), puisque tout commence par une relation non consentante et humiliante, avant de nous présenter un jeu de dominant/dominé où le seme fait preuve de dureté, d’arrogance et maltraite l'uke.
Il y a beaucoup d'Asami dans ce Jamal aussi beau gosse que fort, guerrier et attaché à son uke envers et contre-tout et même si ça paraît incohérent pour les autres, tandis que Leonard, comme Akihito, est du type "se fait avoir mais ne se laisse pas marcher dessus pour autant", pour preuve ses talents de guerrier et sa fierté chevaleresque.
C'est donc un manga avec des chevaliers en lieu et place de yakuza, mais qui se sert également de son univers pour présenter des relations où la tendresse se dissimule derrière un cadre sévère voire violent. Si avez de la peine avec le viol, avec les seme pervers voire vicieux, et avec l'absence de romantisme de façon générale, alors Black Sun ne sera pas votre tasse de thé et vous ferez mieux de passer votre chemin.
Mais si, au contraire, vous aimez bien les atmosphères un peu plus "dures" que le fleur bleue de base et que vous craquez sur les sentiments intérieurs (très) bien cachés derrière des carapaces d'amour/haine, et accessoirement que vous adorez Viewfinder, alors vous faites probablement partie du public visé et, c'est sûr, vous serez intéressé.
Autre point à préciser, Black Sun est un manga qui s'adresse aux amateurs de scènes de sexe avant tout. En effet, il y en a tellement et dans une telle variété qu'à la limite, l'esprit est plus proche du porno que du yaoi, avec une mise en scène rappelant les BD érotiques occidentales : presque chaque action est prétexte à l'introduction d'une scène de sexe qu'importe la raison, le lieu, les personnes présentes, etc. Cela dit, il n'en reste pas moins qu'il y a un scénario, et si ce manga a clairement été bâti dans un but voyeuriste, il ne donne pas forcément l'impression que tout tourne autour de ça sans qu'il ne soit nécessaire de soigner le reste (contrairement à d'autres mangaka comme la très médiocre Piyoko Chitose par exemple).
Ce fond discutable mis à part, Black Sun offre non seulement un cadre original et exotique, mais aussi un trait fin et maîtrisé, presque tranchant, donc on apprécie la subtilité et les nuances de gris. Visuellement, c'est bon et la mise en page et les angles de vue savent dynamiser ce qu'il a d'intéressant dans les passages concernés.
Bref, c'est beau et bien, et l'histoire est suffisamment développée (prévue sur deux tomes) ; seul le type de relation unissant les deux protagonistes risque de provoquer une scission chez les yaoistes, puisque c'est clairement un genre apprécié par les uns et décrié par les autres.

Date de dernière mise à jour : 14/02/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site