Acid Town - Kyuugou

acid-town.jpg

INFORMATIONS 

Titre : Acid Town
Genre : Vie quotidienne, voyous/mafia
Mangaka : Kyugo
Éditeur : Taïfu
Nombre de tomes : 3 au Japon, en cours
Rating : K+

RÉSUMÉ

Dans une ville où la loi n'existe pas, Yuki et son meilleur ami Tetsu tentent de braquer les bureaux de la société Seidoukai pour pouvoir payer les frais d'hôpitaux du frère de Yuki. Après cet échec, Kazutaka Hyodo, un yakuza, propose un deal à Yuki pour sauver son frère. Une offre qu'il ne peut refuser mais qui ne sera pas sans conséquences...

AVIS 

L'action de ce manga est située dans les bas-fonds des villes, avec les voyous voire les mafias... Voilà qui change des sempiternels lycées/places de travail ! Dur sans être violent, Acid Town nous entraîne à la rencontre de personnages aux motivations cachées, sur lesquelles on s'interroge, ou dont on explore progressivement le passé via des flash-backs clairement indiqués. Intrigue, protagonistes, tout ici est à plusieurs niveaux : on suit les aventures de Yuki et Tetsu, mais aussi de leur patron qui mène à son échelle des transactions passionnantes elles aussi. 
Le traitement réservé aux personnages est très soigné : on découvre d'une part Yuki, un type très bien mais obligé de se salir les mains en raison d'un départ dans la vie difficile, et Jun, très attachant à Yuki, bien davantage que ce dernier ne s'en doute (précisons en passant, d'ailleurs, que dans ce titre le shônen-ai reste léger, voire suggéré seulement, par conséquent les lectrices en quête de yaoi pur et dur peuvent d'emblée s'orienter sur un autre titre). Mais d'autres protagonistes réservent des surprises, et même les moins mis en avant d'entre eux se révèlent fascinants. 
Bonne surprise, le graphisme a un petit côté atypique qui lui donne de la personnalité, sans être non plus excessivement perturbant. Quant au style, il est bon : sobre et évocateur, sachant relever l'émotion qu'il faut quand il faut. 
Avec un univers peu exploité (du moins pas autant que certains autres), des personnages intéressants et une intrigue complexe, Acid Town se révèle une très bonne lecture. Juste que le shônen-ai reste peut-être un peu trop en retrait, surtout pour une œuvre qualifiée de « yaoi » dans sa collection... 

Date de dernière mise à jour : 20/07/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site