Tomes de Professor Strange Love

Tome 1

En ouvrant ce premier volume, on entre rapidement au cœur de l'action. Le personnage principal avale son filtre et dès lors ce dernier agira en tant que prétexte à toutes  sortes de situations érotiques, fan-service ou carrément fantasmées ! On comprend rapidement que l'intrigue s'arrête à une suite de situations rocambolesques, au point qu'on ne peut pas vraiment parler d'une  « histoire ». Aucun intérêt donc pour les amatrices de scénarii romantiques et profonds ; par contre, la lecture est légère et agréable, grâce à un trait plutôt réussi et un humour présent constamment sans jamais devenir lourdingue. 

Tome 2

Le second tome se situe dans la lignée du premier. On y retrouve des péripéties dues au philtre et les manigances du jumeau complexé du professeur Shiina. Un nouveau personnage fait son apparition en la personne de l’ancien assistant de ce dernier, qui est amoureux de lui. Il s’agit toujours d’un manga fantasmé, où le fan-service repose sur du comique de situation. Tous les personnages sont gays, sans aucun souci de réalisme. L’intrigue de fond n’a donc toujours pas le moindre intérêt, même si l’évolution des sentiments d’Hayama lui apporte davantage de continuité que dans le premier opus. Mais avouons-le, la lecture est légère, fluide, drôle et les personnages attachants. Même s’il s’agit d’un manga sans grand intérêt, il peut faire passer un sympathique moment de lecture. 

Tome 3

Voilà la suite de ce manga délirant qui joue la carte de l’humour absurde. L’apparition d’un nouveau personnage représente l’occasion de finaliser la relation entre Hayama et Shiina, en mettant quelques petites choses au point. Il va bien sûr falloir reconnaître ses sentiments, puis les admettre en public, une occasion donnée par l’entrée en scène d’un nouveau personnage, évidemment un membre de la famille d’Hayama… La conclusion du tome est mignonne à lire mais manque cruellement d’originalité. Qu’il s’agisse des thèmes ou des déroulements tout est classique et irréaliste, y compris la révélation finale sur les sentiments du fameux cousin. Seule surprise, quelques chapitres en fin de volume mettant en scène des personnages secondaires, qui, tout en restant du même niveau que le reste du manga, apportent néanmoins une petite bouchée d’air frais. 

Tome 4

Toujours truffé de situations rocambolesques, ce tome s'avère néanmoins moins délirant que les premiers de la série. Cela reste du comique de situation, avec un découpage de type "un épisode par chapitre" très net, et des événements farfelus ; cependant on est moins dans les fantasmes bizarres et plus dans les sentiments des personnages. La série conserve son atmosphère superficielle et légère, sans réalisme ni sérieux, et on continue de surfer sur des vagues parfois surréalistes (mais qui trouvent une explication cohérente par la suite). Sans dire que le manga devienne bon, il y a néanmoins davantage de plaisir à le lire qu'auparavant. Si vous n'avez pas encore commencé cette série, restez-en néanmoins sur cette bonne décision, l'évolution certes indéniable ne justifiant pas pour autant un achat groupé. 

Date de dernière mise à jour : 10/06/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site