Tomes de My Demon and Me

Tome 1

Dans ce tome, on découvre comment Aki et Setsu se rencontrent et en viennent à coexister. Le synopsis de base, assez étrange, a de quoi perturber, mais le fantastique est un genre tellement rare dans le yaoi que ça ne se refuse pas. Cela dit, il est dommage que cet aspect n'ait pas été mieux développé, parce que le début est vraiment rapide et Aki, puis d'autres personnes, acceptent vraiment très facilement l'existence et le rôle de Setsu. Du coup, le fantastique perd un peu de son intérêt et semble juste un prétexte pour des scène de sexe plus originales que la moyenne (ce qui est le cas, mais ça reste des scènes de sexe faciles et dépourvues de sentiments). Les personnages ne sont pas vraiment présentés (ils sont juste là) et du coup, pas très attachants. Quant à la romance, elle est d'abord absente, puis vers la fin Aki se rend compte qu'il veut garder Setsu mais on se demande pourquoi... Bref, malgré un scénario original, My Demon and Me est pour l'instant trop étrange pour qu'on puisse vraiment accrocher. Notons aussi la présence dans ce tome de deux histoires courtes tout aussi peu mémorables, bien que l'une d'elle ait l'originalité d'être de l'historique, mais comme pour le manga principal, le genre ne se suffit pas à lui-même. 

Tome 2

Ce tome a ceci d'intéressant qu'il revient sur les origines de la malédiction. On plonge donc dans un récit historique qui met en scène Setsu autrefois et les ancêtres d'Aki. Malheureusement, ce récit n'est pas génialement construit : tout d'abord, il faut aller jusqu'à la fin du tome et lire le bonus pour comprendre le lien entre "Shinra" et Kota ; ensuite, l'origine des pouvoirs de celui qui devient un démon, n'est pas expliquée quand même. Il n'y a pas beaucoup de suspens et le tout manque de développement... Il aurait peut-être fallu y consacrer tout un tome.
Le reste du manga revient sur Aki et Setsu mais si on espérait voir leur histoire prendre de l'envergure, c'est raté. D'abord et pendant bien des pages, on les voit juste coucher ensemble. Ensuite, après que quelqu'un lui aura parlé, Setsu décide de mieux comprendre Aki mais comme pour le tome précédent, ça n'a ni queue ni tête. On ne voit pas d'amour dans leur relation, et quand fusent des répliques en parlant, on se demande d'où elles sortent. Pour finir, alors qu'à la fin du tome 1 on nous affirmait qu'Aki était guéri, là on nous dit que finalement non, un peu comme si une p'tite incohérence avait été nécessaire pour continuer le manga.
Si cela peut parfois être compréhensible qu'un premier tome mette du temps à démarrer, pour le second c'est moins pardonnable, et pour un yaoi ça tend à être fatal. Mais le fait est que pour l'instant, on ne voit toujours pas d'intérêt à cette série.

Tome 3

My Demon and Me laisse de coté Setsu et Aki pour mettre en scène de nouveaux personnages principaux. C'est un comble de constater que c'était ce qu'il fallait pour que cette série devienne meilleure : un changement total de personnages et de scénario.
La première moitié du tome s'axe sur deux collègues d'Aki. Malgré que ça sente l'épidémie de gays et qu'on soit hors-sujet par rapport au titre du manga, cette histoire est mignonne et touchante. Les deux personnages sont adorables et on ressent leur charme et aussi leurs sentiments. Le fait que l'un d'eux soit presque une personne âgée est aussi original ; ça aurait pu ne pas être attirant mais la mangaka a très bien réussi à rendre séduisant le protagoniste en question, et le duo vraiment attachant.
On découvre ensuite d'autres personnages encore : une nouvelle famille et un nouveau démon protecteur, avec une intrigue complètement différente, beaucoup plus légère que l'autre. On n'est plus dans le drame, mais plutôt dans la comédie, et disons-le franchement, c'est nettement mieux. On prend beaucoup plus de plaisir à la lecture et on a hâte de voir ce qu'il va advenir de nos nouveaux amis.
Autre bonne surprise : aucune scène de sexe dans ce tome. Bon, d'accord, ce n'était pas nécessaire d'être chaste à ce point-là. Mais au vu des deux premiers volumes qui ne faisaient rien que montrer des scènes de baise sans vraiment d'histoire ni de sentiments, on ressent quand même un certain soulagement à voir que ceux-ci se voient enfin accorder l'importance qu'ils méritent, pour privilégier des histoires mignonnes et touchantes.
En espérant que le manga reste sur cette bonne voie !

 

Tome 4

My demon and me 4

C'était prévisible : Kurayori et Tsumugi restent les personnages principaux de ce quatrième tome très sympathique, bien loin de ce qu'offraient les si peu convaincants deux premiers volumes !
Nos deux héros vivent maintenant ensemble depuis une année mais ça n'a pas bougé entre eux car Kurayori a énoncé clairement qu'il devrait renoncer à son rôle de mari si l'épouse tombait vraiment amoureuse. Mais évidemment, certains événements vont faire bouger cette situation !
Tout d'abord, c'est très rigolo de voir l'intrigue enfin se recouper avec celle d'Aki et Setsu et de voir le lien entre ce dernier et Kurayori. Du coup on découvre un passé qu'ils ont en commun et qui approfondit les deux personnages, mais surtout Kurayori. L'émotion est de mise et du coup, Tsumugi ne va plus pouvoir laisser ses sentiments de côté plus longtemps.
Et comme il se passe plein de choses dans ce tome, on va aussi beaucoup s'amuser en assistant à la première sortie du très casanier Kurayori, qui donne lieu à des passages vraiment hilarants.
Toujours pas de sexe dans ce tome qui, aux antipodes des deux premiers, laisse beaucoup de temps à la romance pour s'épanouir. Il est dommage que probablement pas mal de lecteurs n'auront pas persévéré jusque là, car cette série devient de plus en plus sympa.

Tome 5

My demon and me 5 asuka

Une fois de plus, le scénario de ce manga change totalement d'optique, ce qui rend cette série dans l'ensemble assez perturbante. Désormais, les couples sont formés et l'histoire ne s'intéresse plus en priorité à leurs amours, mais se concentre maintenant sur un récit fantastique où sont privilégiés l'action et le fantastique.
Le personnage d'Aki est même presque totalement laissé de côté, contrairement à Setsu qui fait de régulières apparitions car il recherche le moyen de redevenir humain. Parallèlement, de nouveaux protagonistes entrent en scène, pour l'heure encore très mystérieux. Les révélations à leur sujet se font au compte-goutte avec beaucoup de talent par la mangaka.
Relevons d'ailleurs que son style s'est notablement amélioré : les dessins sont vraiment plus jolis que dans les premiers tomes (Kurayori en particulier est devenu magnifique à regarder) et les arrière-plans sont plus souvent présents. Les scènes d'action sont dynamiques et efficaces, le suspens bien géré ; le scénario s'est complexifié et est pensé à plus long terme. On est bien loin des chapitres "juste" pornographiques aux cadres peu exploités des débuts !
Bien que le sexe ne soit pas complètement absent de ce tome, ce n'est clairement plus le sujet principal de ce manga et les lecteurs qui en attendent risquent d'être déçus sur ce point. Mais on gagne tellement au change qu'à mon sens, il n'y a vraiment pas de quoi se plaindre !

Tome 6

my demon and me tome 6


Ce sixième volume renoue avec la romance et remet en avant le couple Tsumugi/Kurayori. Pas mal d'émotions sur ce plan-là, Kurayori n'était pas encore prêt à accepter ses possibles sentiments pour le jeune humain, et ce dernier ne sachant que faire pour le récupérer, au point d'aller en parler à un autre ayakashi. Mention spéciale pour le passage ou il se précipite vers lui lorsqu'il se trouve vulnérable malgré une métamorphose qui aurait pu etre choquante... Y a pas à dire, l'amour, c'est beau ! Le coté fantastique/action est également toujours présent, et là aussi les sentiments ont repris leur place centrale habituelle dans les shojo (ou les yaoi). Ce tome plein d'action et d'émotion s'avère du reste aussi bien dessiné que le précédent Les progrès de la mangaka sont frappants ; les illustrations couleur au début du livre sont particulièrement splendides. Décidément, cette série qui avait bien mal commencé se révèle bien surprenante !

Tome 7

My demon and me manga volume 7 simple 77896


Le septième et dernier tome a été longtemps attendu, et avant d'en entamer la lecture, il est vivement conseillé de relire les volumes précédents. En effet, il continue directement l'action entamée dans ceux-ci, avec le pic d'intensité qui avait été atteint, et l'on en profitera mieux en étant à nouveau "plongé dans le bain".
La première moitié commence par nous offrir la conclusion de l'arc qui avait été amorcé auparavant, un dénouement contenant pas mal de suspens et d'action, et bien sûr d'émotion !
La seconde partie, qui conclut l'histoire du second couple de la série en offrant la part belle à la romance, aux sentiments et à la concrétisation de ceux-ci, n'en est pas moins appréciable. Elle permet de retourner dans l'atmosphère "vie quotidienne" que l'on avait apprécié dans les tomes précédents, avec sa touche de fantastique et d'amour, et offre donc une vraie fin à l'histoire de ces deux-là.
Je parle de vraie fin à l'histoire de ce couple, et non à la série, tout simplement parce qu'un de mes seuls regrets et qu'au final, le manga ne revient jamais sur le premier duo du manga. C'est un peu dommage, car j'aurais apprécié un final pour eux aussi. Cependant, il faut dire que l'amour avait déjà eu sa part du gâteau auparavant, ce ne sont donc que des attentes illusoires qui sont déçues en fin de compte.
My Demon and Me fait partie de ces yaoi ayant connu un mauvais départ, avec deux premiers tomes très moyens, avant de connaître un véritable tournant qualitatif avec l'introduction d'un scénario plus suivi, d'une intrigue plus sentimentale à contrario des scènes de baise des début, et l'arrivée de scènes d'action décoiffantes, développant talentueusement l'aspect fantastique du manga. Il est malheureux de penser que beaucoup de lectrices se seront probablement arrêtées aux premières impressions, sans laisser sa chance à une suite qui, pour sa part, mérite véritablement qu'on s'y penche tant les yaoi fantastiques sont rares dans le milieu.
Ce dernier volume se hisse sans peine au même niveau que les 2 ou 3 tomes qui l'ont précédé et il se lit avec beaucoup d'intérêt, l'action, le fantastique et la romance étant savamment dosés. Qui plus est, le graphisme embelli permet de profiter de superbes planches ici ou là.

Date de dernière mise à jour : 13/06/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site