Hey ! Sensei - Yaya Sakuragi

 

INFORMATIONS

Titre : Hey ! Sensei
Genre : Vie quotidienne, lycée
Mangaka : Yaya Sakuragi
Éditeur : Asuka
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : M

RÉSUMÉ

" Je t'aime ", voilà ce que Homura a écrit sur sa copie avant de la rendre au professeur Isa. Une copie blanche, qui oblige le professeur à lui donner des cours de rattrapage exclusifs, pendant lesquels Homura ne manque pas de lui faire part de ses sentiments. Mais le jeune étudiant est également le frère de l'ex-petite-amie du professeur. Pourra-t-il résister longtemps aux demandes insistantes de son élève ?

AVIS

Ce n’est pas désagréable à lire, c’est même plutôt attendrissant et drôle par endroits ; mais soyons francs, comme tous les Yaya Sakuragi, il y a quelques faiblesses qui rendent ce manga moins bon qu’il aurait pu l’être avec un peu plus de sérieux.
Tout d’abord, la situation de base n’est pas originale, elle est même assez stéréotypée puisqu’il s’agit d’une relation prof-élève. Voir le plus jeune se poser en uke n’est pas désagréable, mais le prof qui est censé avoir vingt-sept ans se comporte vraiment comme une pucelle, ce qu’il est d’ailleurs (à son âge !). Mais même un manga présentant ce type de personnages (prof-élève) peut s’avérer excellent s’il est mature et bien fait, comme on a pu le voir avec Tôko Kawaii et son Juste au coin de la rue ; mais ce n’est hélas pas le cas de Hey, sensei ! qui au contraire se révèle plus léger et nettement moins crédible.
Le prof retourne aussitôt ses sentiments à son élève audacieux, au début il est difficile de déterminer s’il est amoureux ou non tellement il n’y a aucune narration à ce sujet. Les deux personnages se mettent donc quasiment tout de suite ensemble, on verra par la suite leur relation évoluer mais leurs problèmes ne s’apparentent pas à ceux d’un couple gay : on dirait plutôt, en fait, une relation hétéro… et encore, même une relation hétéro souffre généralement de la position sociale antagoniste des deux composantes du couple (prof et élève), mais pas ici. Les situations présentées sont classiquissimes, mais en encore plus fade si c’est possible.
Quant au sexe il arrive bien trop rapidement, et semble ne pas poser de problème de conscience ; il n’y a même pas d’hésitation alors que les deux protagonistes ne l’avaient jamais fait avant.
…Bon, je critique beaucoup, mais avouons-le, ce n’est pas désagréable à lire pour autant, la lecture est en fait plutôt sympathique, mais j’admets aussi que pour ma part je me contente souvent de peu et je doute assez fortement que ce manga puisse satisfaire des lectrices plus exigeantes. Son absence d’originalité et de piquant le rend assez fade, son manque de crédibilité ne permet pas de s’immerger totalement, et sa superficialité ne permet pas à l’émotion de s’épanouir pleinement. Dommage.
Le dernier chapitre du manga contient une histoire courte qui présente peu ou prou les mêmes défauts.

Sous-pages :

Date de dernière mise à jour : 21/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site