Tomes de Dramatic Maestro

Tome 1

Vous cherchez une romance sérieuse, romantique et passionnée ? Allez voir ailleurs, ce n'est pas ce qu'offre Dramatic Maestro. Ce qui ne veut pas dire que ce soit un mauvais manga : dans son genre, c'est même, au contraire, une lecture très sympathique, pourvue d'un beau dessin et d'un style agréable. Ce que propose ce titre, c'est de l'humour, du délire, des situations invraisemblables, loufoques et... très drôles ! En arrière-fond, la romance, kawaii, fera rêver les yaoistes. Mais attention : il ne faut pas résolument pas attendre la moindre once de sérieux ou de réalisme, au risque d'être déçu. Dramatic Maestro, c'est de l'humour avant tout. Vous voilà avertis ! 

Tome 2

Alors que le premier volet s’était révélé une assez bonne surprise, ce second déconcerte par son côté foisonnant : il aborde tellement de sujets en même temps qu’on a l’impression de s’éparpiller dans tous les sens. Au moins, on ne peut pas dire que l’histoire n’est pas riche!
Tandis que l’on suit le lent éveil sentimental entre Mao et Yû, parallèlement on se penche aussi sur les tourments de Midori, qui aime à sens unique un professeur décidé à ne pas prendre de partenaire fixe mais à coucher avec tout ce qui bouge. Si l’on a de la peine à comprendre pourquoi Midori est aussi amoureux, on est néanmoins touché par la force de ses sentiments et sa maturité.
Très imbriquées, ces intrigues manquent un peu de linéarité tandis que certains passages (comme l’introduction du personnage d’Aki) donnent l’impression de ne pas avoir été menés à terme ; on peut également citer le chapitre des courses de chevaux qui est assez ennuyeux et n’apporte rien à l’intrigue, malgré l’humour qui reste permanent. Sur le plan du style, par contre, ça reste très bon et rien que pour ça, la lecture est un vrai plaisir.
Si ce tome n’est pas tout à fait à la hauteur du premier, notamment à cause de son manque de fluidité et d’aboutissement des différentes fourchettes, il est néanmoins intéressant et sympathique et donne envie de connaître la suite !

Tome 3

Dramatic maestro 3 kaze

Ce troisième tome marque la fin de la série et donc la conclusion de toutes les histoires d'amour. Un chapitre leur est accordé  à chacune, de sorte qu'on a l'impression de lire une succession de conclusions... Heureusement, l'émotion est au rendez-vous et comme ces chapitres sont plus longs que la moyenne, on n'a aucune impression de bâclé, juste celle que le manga part un peu dans tous les sens, mais c'est comme ça depuis le début donc pas de surprise de ce coté-là. Le style est toujours aussi bon et le dessin très joli, l'humour bienvenu, bref : ça se lit très agréablement. Le rideau se referme sur ce manga pas indispensable mais bien sympa quand même.
 

Date de dernière mise à jour : 10/04/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site