Under the umbrella with you - Junko

under-the-umbrella-with-you-boys-love.jpgINFORMATIONS

Titre : Under the umbrella with you
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Junko
Éditeur : IDP
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : T

RÉSUMÉ

C’est en voulant s’abriter de la pluie sous un parapluie, que le jeune lycéen fait la connaissance d’un étudiant d’université du nom de Yugi.
Depuis ce jour est né une relation faite d’amitié et de jeu. Avec lui il sentait qu’il devenait un adulte, et s’apercevait petit à petit qu’il était attiré par la sensualité de Yugi.
Pourquoi lui semblait-il si attirant ? Pourquoi avait-il de temps en temps cet air si triste ? Un jour, il surpris Yugi, le visage en larme dans une posture sans équivoque avec un autre étudiant du nom de Tachibana. Ce fut la première fois qu’il senti naitre en lui un sentiment de possessivité. Un seul parapluie avait fait naitre un doux triangle amoureux. Quel conclusion les attendent après que les années se soient écoulées …

AVIS

Nous avons affaire à une histoire courte occupant tout le volume, mais le récit est entrecoupé par une ellipse temporelle de quelques années, de sorte que le récit peut être clairement découpé en deux parties distinctes, narrant respectivement la première et la seconde rencontre des protagonistes.
Dans l’ensemble, ce manga contient un récit sentimental et sensible qui s’avère constituer une bonne surprise. On apprécie l’histoire scénaristiquement réfléchie et accordant de l’importance à l’émotion et à une certaine crédibilité (à défaut d’un réalisme certain). Le schéma présenté, montrant un personnage hétéro qui voit se curiosité et son attrait piquée lorsqu’il découvre que quelqu’un est homosexuel et souffre d’un amour pas vraiment réciproque et surtout sans espoir, n’est pas totalement novateur mais si l’on n’est pas excessivement blasé, on le redécouvrira sans déplaisir.
Graphiquement, il n’y a pas beaucoup d’observations à faire. L’ensemble est agréable à l’œil, mais le trait reste commun et surtout, on regrette les arrière-plans quasi-absents. Les scènes de scène sont quant à elle présentes mais ponctuelles et pas voyeuristes. Celles qui en recherchent beaucoup seront peut-être déçues, mais cela permet au scénario d’être développé avec plus de soin.
L’avis est un peu court mais il n’y a pas grand-chose d’autre à rajouter. En tout cas, ce manga constitue une lecture vraiment sympathique et une bonne surprise.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site