Please love me, super sadistic and sexual teacher - Reno Amagi

Please love me super sadistic and sexual teacher manga volume 1 simple 71996INFORMATIONS

Titre : Please love me, super sadistic and sexual teacher 
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Reno Amagi 
Éditeur : IDP
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : M

RÉSUMÉ

Riku Tanami, lycéen un peu masochiste et feignant, vient de perdre son père. Nagi Onikubo, professeur sadique et sévère, devient alors son tuteur. Leur vie ensemble n'est pas de tout repos, surtout que Riku tombe peu à peu amoureux de Nagi mais ça ne semble pas être réciproque...

AVIS

Première chose à dire, je trouve le titre complètement inadapté et donnant une mauvaise image de ce manga. En effet, le professeur n’a rien d’un sadique et par ailleurs, si les personnages couchent ensemble, le manga reste cependant plutôt soft sur ce point-là et ni met en page ni des scènes trop nombreuses, ni trop visuelles, ni trop tordues. Bref, pas de quoi rebuter celles qui recherchent autre chose que seulement du sexe dans leurs yaoi. 
Pour l’histoire, il y en a une, et disons qu’elle est distrayante sans plus. Au début, c’est difficile de rentrer dedans car on a un peu l’impression de « prendre le train en marche » : les personnages vivent déjà ensemble, l’un est déjà amoureux de l’autre et l’on suit la façon dont il va tenter de le séduire. On est d’abord un peu déçu quand l’autre cède trop facilement. 
Et puis, on découvre finalement qu’il y a une raison à cela et que le lien qui unit les deux protagonistes est en fait plus ancien et plus alambiqué que cela, même si le plus jeune n’était pas au courant. Le tout paraît alors un peu moins superficiel, même si ça reste assez extraordinaire comme coïncidence quand même, mais bon on est habitué quand on lit du yaoi. 
La résolution de l’histoire n’a rien de bien original, mais au final, on referme le tome avec l’impression d’avoir lu un one-shot sympa et distrayant, que l’on oubliera très vite mais qui nous aura fait passer un chouette moment de lecture, avec une romance et seulement un peu de sexe. 
Le dessin est quant à lui commun à celui de beaucoup de yaoi, avec surtout un soin accordé aux personnages et du décor minimaliste ou absent.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site