Please hold me like a bouquet - Nana Kinuta

Please like hold a bouquet idp
INFORMATIONS

Titre : Please hold me like a bouquet
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Nana Kinuta
Éditeur : IDP
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : M

RÉSUMÉ

Atsushi Hanada a repris la compagnie de son père en tant que PDG, mais son inexpérience et sa jeunesse lui valent l'inimitié de tous les autres employés, et surtout de son secrétaire personnel, Yazawa, qui trouve amusant de mettre des bouquets de fleurs fanées sur son bureau...

AVIS

Une fois de plus, nous avons droit avec ce one-shot à un recueil d'histoires courtes. Outre les problèmes habituels (à savoir, que vu le format il n'y évidemment aucune possibilité de développement ni de se plonger véritablement dans la lecture), ce manga possède une fadeur malheureusement assez typique des yaoi. L'auteur se contente de mettre en scène des personnages types dans des contextes types, sans aucune surprise. Ça ne veut pas dire que ce n'est pas agréable à lire ou distrayant, juste que pour apprécier il faut vraiment être très, très peu exigeant, et soit ne pas encore avoir tout lu en yaoi, soit ne pas se lasser à lire toujours la même chose.
À part ça, les personnages sont en principe assez mignons et attachants, pour peu bien sûr d'adhérer aux stéréotypes concernés, et les histoires ont également un petit côté kawaii avec les sentiments mis en avant d'abord, et non le sexe (même si celui-ci est parfois immédiat dans certaines nouvelles, mais sans jamais éclipser les sentiments).
Cela dit, on est une fois de plus dans un yaoi où l'homosexualité semble aller de soit, en-dehors de tout questionnement normal ou logique, et où les personnages se rencontrent au détriment de tout réalisme statistique (mais le côté « cross-over » reste toujours sympa), et où les récits n'ont strictement rien d'original au point que les oublie sitôt qu'on les a lues.
Pour parler plus spécifiquement des histoires elles-mêmes (sinon il faut bien avouer que cette critique serait interchangeable avec beaucoup d'autres titres...), nous avons respectivement :
- Please hold me like a bouquet, dans lequel on a un stéréotype de directement débutant incapable et mignon qui se faire séduire par son secrétaire sévère qui comme par hasard était amoureux de lui (si vous avez l'impression d'avoir déjà lu ce scénario souvent, ne vous en faites pas, c'est normal...)
- Specific medecine, récit tout aussi improbable dans lequel un garçon tombe malade à son grand malheur, car chaque fois que cela arrive son ami trop collant vient le couver un max, mais bien sûr ce dernier était en fait amoureux de lui et tout naturellement cela va devenir réciproque (c'est mignon et rigolo, mais d'un fade...)
- I'm yours, où un jeune homme est en couple avec un publicitaire à succès mais surchargé de travail, qui va prendre ses distances au point d'inquiéter le héros mais en fait il va de soit que c'était pour l'éviter car il l'aime trop, blablabla... (ça aussi, normalement vous l'avez déjà lu quelques milliers de fois). Il y a un plus de sexe dans cette histoire que dans les autres.
- Sayonara Sensei, où en fin d'année un élève et un professeur vont enfin oser se rapprochement.
Bon, comme vous l'avez compris, ce one-shot est un assemblage de stéréotype et de déjà-lu ailleurs, mais en chaque fois très court et très peu développé, parfois avec des personnages peu attachants ou trop improbables. Le dessin est commun lui aussi, avec des personnages jolis mais des arrière-plans complètement absents ou juste tramés (et même pas des jolies trames) et aucune personnalité dans le trait. Mais l'ensemble est mignon et rigolo et si vous êtes un public facile, vous pouvez être vous distraire une petite demi-heure. Pas davantage.

Date de dernière mise à jour : 14/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site