Perversion Lens - Reno Amagi

 Perversion lens manga volume 1 simple 214343

INFORMATIONS

Titre : Perversions Lens
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Reno Amagi
Éditeur : IDP
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : T

RÉSUMÉ

« Vous l’avez bien dit, non ? Que vous feriez n’importe quoi… » Chidori, élève en photographie à l’université d’arts et célèbre pour ses photos mignonnes, vient de réapparaître devant son ancien professeur, Uchiizumi, actuellement responsable du club féminin de photo de son lycée. Quand il était encore lycéen, Chidori était un élève aimable avec tout le monde, mais qui avait une étrange façon de considérer Uchiizumi. En guise de compensation pour lui avoir fait comprendre qu’il était gay et avoir bouleversé sa vie, Chidori oblige Uchiizumi à poser en tenue négligée, afin qu’il puisse prendre autant de photos qu’il le souhaite. Cet amour pervers pourra-t-il laisser place au véritable amour… ?

AVIS

Quand j'ai lu le synopsis de Perversions Lens, j'ai immédiatement pensé que j'allais détester ce manga. En effet, j'ai une sainte horreur des histoires de chantage et je voyais venir loin à l'avance les viols et autres aberrations désagréables typiques du yaoi... Mais pour mon plus grand bonheur, je me trompais !
Certes, Perversions Lens n'offre rien d'inoubliable, mais j'ai été surprise de trouver une réelle romance et des sentiments amoureux dans un tel scénario. En fait, le côté "vicieux" du jeu auquel s'adonne Chidori est vraiment exagéré par le titre et le quatrième de couverture. Tout le manga s'avère en fait soft, les personnages ne couchant ensemble qu'à la toute fin, quand le couple est enfin formé. Le reste n'est qu'un jeu de pouvoir où la sensualité n'est pas loin et où la ligne n'est jamais franchie.
Je conçois qu'il y a sans doute beaucoup de gens qui seront déçus par cette forme de chantage qui ne va pas assez loin, mais pour ma part, comme je déteste ce genre, cela me convient parfaitement. Certes, le caractère un peu faiblard d'Uchizumii fait qu'il est difficile de s'y attacher, mais j'ai apprécié la façon dont la narration met en valeur ses doutes et son évolution psychologique, la façon dont il parvient à se trouver en décidant de faire face à Chidori plutôt qu'à continuer de fuir toutes les situations de sa vie, comme il l'a toujours fait.
Derrière un titre et un synopsis racoleur se cache en fait une romance plutôt mignonne et surtout très soft, ce qui me va très bien. Ce n'est pas du grand art, mais pour passer un bon petit moment de lecture, c'est pas mal. Pour ma part, ce titre est plutôt une bonne surprise en regard de la déception à laquelle je m'attendais !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site