Patissier and vampire - Yo Asami

 Patissier and vampire manga volume 1 simple 78438

INFORMATIONS

Titre : Patissier and vampire
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Yo Asami
Éditeur : IDP
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : T

RÉSUMÉ

Un vampire affamé, et trop froussard pour oser sucer du sang, atterit dans la nouvelle pâtisserie qui vient d’ouvrir, attiré par la douce odeur sucrée qui s’en dégageait. Finalement, il se retrouve à manger les nouvelles créations de ce pâtissier, au visage plus qu’agressif. Même s’il vient tous les jours lui rendre visite et qu’il est bien accueilli, il n’en reste pas moins un vampire, et un beau jour, il ne peut résister au délicieux appel du sang, et finit par lui planter ses crocs dans le cou… !? Retrouvez également les péripéties amoureuses d’Ôya-san et d’un fantôme, ainsi qu’un petit extra !

AVIS

Un manga d'IDP, un titre qui ne paie pas de mine, une couverture aux colorations assez fades... J'étais plutôt sceptique en ouvrant ce manga et j'ai été surprise en bien, car j'ai complètement adoré. Habituellement, je ne suis pas une grande fan des recueils de nouvelles, à cause du format trop court et peu développé aboutissant souvent à un récit facile et précipité, mais là, je n'ai pas du tout ressenti ces défauts.
Les nouvelles de ce one-shot ont en commun le fait de privilégier le cadre et le scénario, quitte à ce que le boys love fasse une entrée tardive de façon à conclure l'histoire de façon mignonne. Le surnaturel reste très léger, pas inutile mais souvent présent de façon à juste rendre l'intrigue un peu plus poétique, ce qui est par ailleurs très bien fait.
Pâtissier and Vampire, qui donne son nom au one-shot, donne le ton immédiatement par son traitement adorable, léger, ultra-kawaii et hyper drôle.
Dans Boutique électronique de l'oiseau bleu, on a droit à un récit plus développé, qui malgré le peu de pages de la nouvelle, paraît plus long grâce à une narration maîtrisée et plusieurs flash-backs démarqués en négatif. La romance et l'homosexualité sont un peu faciles mais la conclusion est tellement mignonne que ça se pardonne volontiers.
Dans L'appartement hanté, le temps passe assez vite aussi, mais il passe bien, car là aussi le scénario est trop cute et mène à un dénouement inattendu par rapport au début de la nouvelle.
La pièce hantée reprend le personnage du fantôme de L'appartement hanté et présente une intrigue avec beaucoup d'humour et de péripéties, donnant l'impression d'être plus longue qu'elle ne l'est en réalité.
Bref, ce one-shot a beau être un recueil d'histoires courtes, pour une fois ce n'est pas dérangeant tellement les scénarii sont bien construits, travaillés, avec un vrai contenu, de l'humour et une romance peut-être tardive mais toujours adorable. Évidemment il n'y a pas trop de sexe, celui-ci étant sacrifiés au profit de vrais scénarii, ce dont on se réjouit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site