Master & Foolish Dog - Misami Shimada

Master and foolish dog idpINFORMATIONS

Titre : Mater & Foolish Dog
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Hisami Shimada
Éditeur : IDP
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : M

RÉSUMÉ

Shinomiya est un vétérinaire qui adore les animaux, mais ceux-ci le détestent. Un jour, il rencontre Nanase, que tous les animaux adorent ; mais, ayant échoué à son examen pour devenir vétérinaire, celui-ci se retrouve assistant dans la clinique où Shinomiya travaille. Comment va se passer la vie quotidienne de ce tsundere légèrement égoïste et de ce jeune homme qui ressemble à un petit chien…?

AVIS

Pour dire les choses clairement dès le début, Master & Foolish Dog est clairement un yaoi pour yaoistes, qui ne plaira à personne d'autre que qui cherche du « yaoi pour le yaoi », avec des décors complètement minimalistes et des personnages tous gays à la personnalité assez typée, où l'homosexualité n'étonne personne et au scénario assez « bof ». Il s'agit d'un de ces yaoi où l'histoire serait plus crédible en tant que shôjo vu que c'est construit complètement comme.
Maintenant, par rapport au niveau moyen d'IDP, ce manga fait partie de leurs plutôt bons titres (et c'est bien parce que la majorité de leurs séries sont plutôt entre le moyen bas et le mauvais). Déjà pour commencer, ce n'est pas un recueil d'histoires courtes, ou presque pas. En fait, les protagonistes restent les mêmes tout le long du livre, mais il y a au moins deux couples, d'abord entre un vétérinaire et un assistant, ensuite entre un collègue vétérinaire et un jeune homme qui va se retrouver assistant par les circonstances. Dans les deux cas, le rapprochement entre les protagonistes reposent sur les soins attribués à un animal abandonné, autant dire que la mangaka n'a pas forcément cherché à renouveler ses synopsis. Cependant, on apprécie le fait que ces récits soient d'une certaine longueur (soit deux chapitres légèrement plus longs que la normale).
Quoiqu'il en soit, le style est agréable à lire et les personnages sympathiques à côtoyer, en-dehors de leur absence persistante de vraie personnalité. Disons qu'on ne les déteste pas, même s'ils ne sont pas non plus suffisamment caractérisés pour que l'on s'y attache réellement. Et il y a quelques scènes de sexe mais elles ne prennent pas toute la place et laissent bien l'intrigue au premier plan.
Bref, Master & Foolish Dog se laisse lire, mais rien non plus de folichon dans ce manga. Disons que si l'on est abonné à IDP, alors ce n'est pas la plus mauvaise lecture. Mais si on ne l'est pas, alors ce n'est pas la peine de l'acheter.

Date de dernière mise à jour : 24/02/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site