If you want to end love, what should you do ? - You Takumi

If you want to end love idp

INFORMATIONS

Titre : If you want to end love, what should you do ?
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : You Takumi
Éditeur : IDP
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : M

RÉSUMÉ

Kanji, patron d’un petit bar, apprend que l’homme duquel il est amoureux depuis longtemps vient de se fiancer. Il ne pouvait parler à personne de ses sentiments… il n’en avait pas non plus l’intention. Pourtant son cuisinier, Yôhei, s’en est rendu compte. C’est alors qu’un jour, avec un regard brûlant, celui-ci lui dit « Vas-y, dis-lui que tu l’aimes, comme ça il pourra te rejeter. Et à ce moment-là, moi j’aurai ma chance… ». Se laisser séduire par un homme plus jeune, se laisser troubler… Une romance avec un léger goût d’amertume.

AVIS

Il est particulièrement agréable de, pour une fois, lire un one-shot d'IDP qui ne soit pas constitué d'histoires courtes. Il s'agit donc d'un long récit occupant tout le volume, avec juste un bonus de 4 pages à la fin et pas plus. Qui plus est, le scénario est assez sympathique et le moins qu'on puisse dire, c'est que si chez Taïfu ou Asuka on le considèrerait comme un manga moyen, chez IDP qui nous a habitués à tellement pire, c'est plutôt une bonne surprise.
Kanji est un homme depuis longtemps amoureux sans espoir. Son coeur se brise lorsque l'élu de son coeur se marie avec une femme. C'est alors que Yôhei, cuisinier dans son bar, lui dévoile ses sentiments. Kanji refuse d'abord d'en entendre parler, mais peu à peu, l'obstination de Yôhei se met à porter ses fruits...
Comme vous l'avez lu avec ce résumé, il s'agit d'un scénario plutôt classique. On apprécie la douceur de la narration et le respect que les personnages se montrent les uns aux autres. C'est d'abord une histoire de sentiments et pas seulement de sexe, et ceux-ci sont progressifs, très progressifs. Le rythme ne se montre jamais rapide ou précipité, il est même assez lent, son "calme" étant rehaussé par l'absence d'humour ou d'action dynamique.
Cela donne parfois quelques impressions de lenteur qui auraient pu être gommées ou en tout cas, masquées par un graphisme plus soigné. Plus que jamais, on regrette cette caractéristique commune à la plupart des manga d'IDP, consistant à ne dessiner que les personnages en laissant le reste de la case en blanc. La pauvreté du dessin se ressent encore plus vivement dans ce titre dont les planches paraissent particulièrement vides.
Il s'agit sinon d'une plutôt agréable lecture. Si seulement IDP pouvait nous en proposer plus souvent de cet acabit...

Date de dernière mise à jour : 19/02/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site