If it's not you - Noriko Hakutou

 1029-1.jpg

INFORMATIONS

Titre : If it’s not you
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Noriko Hakutou
Éditeur : IDP
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : M

RÉSUMÉ

Selon Suwa, pour accompagner un beau gosse comme lui, il faut une belle fille. En théorie. Mais dans les faits, il sort avec Fujisaki, binoclard au physique pas franchement exceptionnel. Juste une relation passagère pour Suwa, en attendant qu'il se trouve une copine... Mais alors, pourquoi se sent-il aussi coupable de s'intéresser à quelqu'un d'autre ?

AVIS

Il s’agit une fois de plus d’un recueil de cinq nouvelles, le résumé du quatrième de couverture ne correspondant qu’à la première d’entre elles. Elles ont en commun de toutes se conclure par une scène de sexe, et donc, vu le court format des récits, d’y mener assez rapidement.
Dans If it’s not you, ça passe assez bien car les personnages sont déjà sex-friends au début du récit, et c’est plutôt la romance qui semble vite expédiée ; dans Are you lovely, au contraire, la romance est très mignonne jusqu’à ce que le saut à la baise soudaine ne la gâche un peu. La troisième nouvelle, Two Glasses, met en scène une improbable histoire où un fétichiste des lunettes se retrouve à vivre une scène à trois avec les deux binoclards qui lui plaisaient.
Il faut dire lire ces nouvelles comme de la pure distraction et ne pas y chercher de grandes qualités, du réalisme ou de la romance développée. Pour les yaoistes peu exigeantes, par contre (et j’en suis), ça passe plutôt bien et la lecture est assez sympathiques.
Les deux dernières nouvelles s’intitulent respectivement Promenade au clair de lune et Même un chien n’y mordrait pas. Elles sont un peu plus crédibles que les autres car elles mettent en scène, respectivement, les retrouvailles entre en travailleur overbooké et son ex, et le rapprochement d’un couple tenu éloigné par le travail. Même si ça reste des histoires très courtes, et donc assez vite expédiées, la construction du récit est plus équilibrée et la psychologie est un peu plus travaillée (bien que ça reste relatif), ce qui les rend plus crédibles.
Dans presque toutes les nouvelles, l’homosexualité est traitée comme une norme.
Pour le dessin, c’est un trait sur lequel il n’y a pas grand-chose à dire. Il n’est pas remarquable, mais il devrait plaire aux lecteurs car il ressemble à ce qui se fait habituellement ; à la rigueur, on aurait apprécié davantage de soin sur les décors.
Dans l’ensemble, If it’s not you n’est pas un chef d’œuvre, mais c’est une œuvre dans la moyenne du genre. Par rapport à la plupart des yaoi sortis en France, il serait même plutôt dans la moyenne haute, même si on reste loin des indispensables.a

Date de dernière mise à jour : 03/05/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site