I am a darling - Tamaki Kirishima

I am a darling idp 

INFORMATIONS

Titre : I am a darling
Genre : Vie quotidienne
Mangaka : Tamaki Kirishima
Éditeur : IDP
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : 

RÉSUMÉ

Kanade, chef d'un clan yakuza, adore les enfants et les animaux, mais à cause de son apparence effrayante, personne n'ose s'approcher de lui. Personne, sauf Sakito, propriétaire d'un Dog Café, et cousin par alliance de Kanade, de huit ans plus jeune que lui. Sakito, d'un tempérament sadique, a décidé depuis ses sept ans que Kanade serait à lui ; mais pour aller le faire comprendre à l'intéressé, qui, en plus d'être complètement bouché, est visiblement intéressé par quelqu'un d'autre, ça risque d'être légèrement compliqué...

AVIS

Ce one-shot est composé d'une seule longue histoire... mais comme on l'a déjà constaté, chez IDP la longueur ne fait pas la qualité, et comme d'autres de ses prédécesseurs, ce manga s'apparente à un "bricolage" car visiblement, le premier chapitre devait être indépendant et les autres ont juste suivi.
Du coup, les jeux sont faits dès la fin du premier chapitre, et pas mal d'éléments sont passés à la trappe tout aussi rapidement : les "yakuza" évoqués dans une seule phrase n'apparaissent jamais et la fameuse personne dont Kanade serait soit-disant déjà amoureux est oubliée tellement vite que je n'ai pas réussi à saisir de qui il s'agissait. J'ai trouvé dommage aussi que les deux protagonistes soient dessinés et traités comme s'ils avaient le meme âge alors qu'en toute logique, ils devraient afficher une certaine différence dont il aurait pu être tiré profit pour approfondir un peu l'histoire.
Car il est vraiment dommage que celle-ci soit à ce point superficielle et peu recherchée... Du coup ce manga n'est vraiment pas parvenu à me passionner. Les différents mobiles de "jalousies" se révèlent à la fois ridicules et téléphonés : jaloux d'un enfant, puis jaloux d'un chien,... Et bien sur le final où il faudra apprendre à dire "je t'aime" puisque bien évidemment, le sexe est venu avant, parfois à moitié forcé mais l'uke soit-disant aaa-dooo-re ça. L'humour ne s'avère pas non plus très efficace et le dessin n'est pas particulièrement beau, du coup le plaisir se révèle assez absent de cette lecture. Je me suis ennuyée et pour un peu, je regrette presque les histoires courtes, au moins dans celles-ci on change de scénario et de personnages à chaque fois, ça permet de changer d'air. Là c'est juste un manga où pendant tout le temps de la lecture, le temps semble bien long.

Date de dernière mise à jour : 21/03/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site