Winter's moon - Mauro Padovani

wintersmoon.jpg


INFORMATIONS

Titre : Winter's moon
Auteur : Mario Padovani
Genre : Historique
Editeur : H&O
Rating : M+
Tomes : 1, terminé

RÉSUMÉ

Le premier western gay ! La tribu des Lakota a beau vivre en paix avec les fermiers blancs, des massacres sporadiques ont eu lieu de part et d'autre et la haine ne demande qu'à éclore. Il n'est donc pas question pour David, fils de fermier, d'avouer à son père son amour pour Winter's Moon, le fils du chef de tribu voisin. De même qu'il n'est pas question pour le jeune peau rouge d'avouer au sien qu'il fréquente un visage pâle. Cependant, la jalousie de Wild Wind, l'ancien amant de Winter's Moon, et l'arrivée de trois cavaliers sans foi ni loi va bouleverser la vie de la petite communauté...

AVIS

Ce récit contant l'histoire d'un amour contrarié entre un Indien et un jeune blanc dans le Far-West, est avant tout une BD pornographique. BD, parce que même si c'est en noir et blanc et même si le format est un format intermédiaire entre le poche et le format album, graphiquement il ne s'agit pas du tout d'un manga. Le dessin est réaliste, le trait s'apparenterait éventuellement à du bara, mais la mise en scène, le suivi des planches, est bien plus influencée par la BD classique par le manga, dont on ne retrouve aucun code narratif.
Pornographique, parce que c'est bien de pornographie qu'il s'agit, et non d'érotisme. Toutes les scènes sont prétextes à l'introduction de passages de baises, dans tous les variantes possibles : seul, à deux, à trois, ou plus, consentant ou non. Fellations, masturbations, pénétrations, double-pénétrations... Tout y passe et est représenté avec beaucoup de détails, ce n'est donc pas pour les mineurs ou les âmes sensibles ! Ni même pour les romantiques, car le scénario n'est bel et bien qu'un liant entre toutes ces scènes de sexe.
L'amour entre les deux personnages est présent, mais l'histoire ne nous dira jamais rien de sa naissance. Inutile d'ailleurs de recherche une quelconque psychologie ou développement chez les divers protagonistes. Tout au plus évolue-t-on vers des tribulations conduisant à une fin convenue, d'un classicisme presque niais, si tant est que l'on puisse user de ce terme pour qualifier une oeuvre aussi débauchée.
Winter's moon est une oeuvre qui peut s'apprécier à condition de rechercher ce qui est proposé, à savoir du sexe et des mâles virils (par virils, on entend musclés, poilus, éventuellement vieux et chauves). Le public visé n'étant pas du tout les yaoistes.

Date de dernière mise à jour : 25/10/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site