Core Scramble - Jun Euho

core-scramble-1-kwari.jpg

 

INFORMATIONS

Titre : Core Scramble
Genre : Science-fiction, fantastique 
Mangaka : Jun Euho
Editeur : Kwari
Nombre de tomes : 3, terminé
Rating : T

RÉSUMÉ

Le futur. La Terre est attaquée par les virus inter-dimensionnels qui contaminent l'environnement, détruisent les infrastructures et dévorent les humains.Chae-eun est un agent de Clarus Orbis, une organisation qui lutte contre ces virus extraterrestres. Il forme une équipe avec Kayoun, un leader un peu irresponsable. Si Chae-eun ne quitte pas son équipe malgré l'incompétence de son chef, c'est parce que ce dernier était son héros quand il était tout petit. Lors d'une mission, Chae-eun fait la connaissance d'un certain Munhou, un homme mystérieux qui semble bien connaître les missions de Clarus Orbis et les envahisseurs. De plus, il ne cache pas qu'il est intéressé par Chae-eun alors que ce dernier n'a jamais été attiré par les garçons. Mais depuis, Kayoun rôde aussi autour de lui...

AVIS

En tant que manwha, il faut avouer que Core Scramble est encore assez largement perfectible. Le graphisme n'est pas particulièrement séduisant, les décors un peu trop souvent absents, l'humour n'est pas toujours inséré de façon très naturelle. Néanmoins, en tant que boys love, Core Scramble tire aisément son épingle du jeu en nous présentant un univers, un synopsis et des personnages relativement peu courant dans le genre.
Core Scramble mêle science-fiction et fantastique, avec un monde futuriste où de mystérieuses entités inter-dimensionnelles doivent être combattues à l'aide de la magie. Le personnage principal, Chae-Eon, est fasciné de longue date par Ga Yun et sa capacité à effecar les Halls, dont il a la phobie. Aussi, en dépit des durs traitements que lui fait subir Ga Yun, s'accroche-t-il malgré tout à l'unité de son supérieur dont il rêve d'attirer le regard.
Un autre homme, Mun-Hu, fait cependant son apparition. Il fait des avances à Chae-Eon, mais est-il sérieux ? En introduisant la romance sur tout le premier tome, où l'on voit Chae-Eon repousser Mun-Hu et ce dernier faire semblant de plaisanter, la manwhaga assure à sa série un certain développement et davantage de crédibilité que si tout avait été compressé dans les premières pages. Sur le plan du boys love, le premier tome de Core Scramble peut ainsi se révéler un peu frustrant de par sa lenteur mais cela sera largement rattrapé dans les tomes suivants !
Chae-Eon, Mun-Hu et Ga Yun sont trois personnages qui ne correspondent pas forcément aux archétypes auxquels nous sommes habitués dans les yaoi. Chae-Eon a un fort caractère, il est brave et d'une grande efficacité dans son travail ; il n'a pas besoin qu'on vienne lui sauver les miches, mêmes s'il connaît quelques situations où il se trouve en difficulté mais la réciproque est vraie aussi. Il n'hésite pas 3'000 ans entre les deux lions qui l'entourent, son amour se trouvant contrarié pour des raisons différentes. Quant à Ga Yun, il ne correspond pas au seme dur qui se montre touchant quand les circonstances sont faites pour ; non, c'est une ordure, une vraie, de A à Z et sans que rien ne puisse l'excuser. La fascination ressentie par Chae-Eon à son égard s'en révèle quasi-incompréhensible, et ne s'explique que par sa phobie pour les halls et le pouvoir de Ga Yun d'effacer ces derniers. Quant à Mun-Hu, il correspond au seme amoureux, mais il n'essaie pas non plus de s'attacher Chae-Eon par tous les moyens ; il souffre mais il sait respecter ses choix. Il est donc, lui aussi, un personnage à part qui ne correspond pas tout à fait aux clichés que nous connaissons trop bien.
En dépit d'un univers bien différent du nôtre avec une terminologie spécifique que le lecteur doit intégrer progressivement, la manwhaga réussit le tour de force de commencer son intrigue sans perdre de temps avec les scènes d'action, sans traîner en présentations, et pourtant sans égarer le lecteur. La compréhension de cet univers se fait petit à petit mais la lecture reste toujours très claire. D'autres manga de SF se révèlent beaucoup plus abscons au niveau du premier contact entre le lecteur et l'univers présenté ; à ce niveau-là, Core Scramble s'en sort vraiment bien. De même, vers la fin, les explications concernant les core, les bugs et les halls donnent de l'envergure et du sens au synopsis général, et donne une conclusion au triangle Chae-Eon, Mun-Hu et Ga Yun. Cette conclusion est cohérente et bien dosée, pour la plus grande satisfaction du lecteur !
Par conséquent, même si, en tant que BD, Core Scramble n'est pas tout à fait parfait sur la forme, en tant que boys love c'est un titre qui concourt quasiment tout seul dans sa catégorie. Si vous êtes lassée des stéréotypes et des clichés qu'on voit sans cesse dans les yaoi, ce titre vous surprendra, alors n'hésitez pas à lui laisser sa chance.

Date de dernière mise à jour : 02/09/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site