XENJA - Going Wild

Goingwild petit 200x300

INFORMATIONS

Titre : Going Wild
Auteur : Xenja
Type : Nouvelle numérique
Genre : Fantastique
Éditeur : Láska
Nombre de tomes : 1, terminé
Rating : K-T
Nature du slash : Romance

RÉSUMÉ

Depuis sa naissance, Stephen lutte contre une maladie incurable. Jusqu’au jour où il est victime d’une mystérieuse agression, qui le laisse contre toute attente en parfaite santé. Enfin, si se transformer en loup peut être appelé une « parfaite santé »…
La meute de Jason est en alerte : contrevenant à leur loi, un loup-garou a mordu un humain, faisant de lui l’un des leurs. Le loup en devenir va avoir besoin d’un guide. Bien qu’il n’en ait aucune envie, Jason est désigné. Pour couronner le tout, le nouveau n’est autre que Stephen, le « loser » de son lycée !

AVIS

Je ne suis pas du genre à me plaindre du format "nouvelle" juste sous le prétexte que ce serait trop court, car souvent je sais apprécier le talent avec lequel sont choisis les mots et les événements de façon à mettre en exergue le contenu avec sobriété. Mais là, je dois bien avouer que j'ai ressenti le manque de longueurs avec beaucoup d'acuité. Going Wild m'a donné l'impression, plus qu'une nouvelle, d'une histoire courte qui se sent serrée aux entournures.
Cela dit, c'est un super texte. L'écriture est très soignée, voire poétique dans certains passages comme l'introduction. Surtout, l'histoire est toute mignonne et les personnages attachants. L'auteur, en quelques pages, a su mettre en scène un univers bit-lit dont on comprend le fonctionnement et les lois, ainsi que la dynamique au sein du groupe de personnages.
C'est justement parce que c'est talentueux qu'on en aurait voulu davantage. Vu que cette nouvelle est issue d'un concours, il y avait sûrement un nombre de mots maximal à ne pas dépasser. Les ellipses sont parfois frustrantes, ou alors le texte trahit un défilement temporel rapide là où il aurait probablement pu prendre son temps. La conclusion se montre assez brève et ne développe pas vraiment la romance, puisque c'est celle-ci qui constitue la chute de la nouvelle. Du coup, pas non plus de développement du côté de l'homosexualité, qui apparaît sans guère de questionnements et devient réciproque toute seule.
Légèrement frustrant donc, mais néanmoins très sympa. Une chose est sûre, on attend Xenja au tournant, pour un texte plus long dans lequel son talent pourra se déployer avec l'aisance nécessaire.

Date de dernière mise à jour : 28/12/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site