NEIX Claude - L'elfe rouge

INFORMATIONS
 
Titre : L'elfe rouge
Auteur : Claude Neix 
Type : Roman
Genre : Fantasy
Editeur : H&O  
Nombre de tomes : 1 
Rating : T+
Nature du slash : Les elfes rouges sont tous des mâles, donc le personnage principal entretient naturel des rapports homosexuels avant tout
 
RÉSUMÉ
 
Au nord d'Ishmaar, dans les grottes inhospitalières qui percent les montagnes abruptes de Mohan, survivent tant bien que mal les derniers représentants de ce qui fut jadis l'une des plus grandes communautés du continent : les elfes rouges – ou Berserks, comme ils se nomment eux-mêmes. Une race guerrière et farouche composée uniquement de mâles et méprisée de tous à tel point que les elfes blancs et les autres races du continent confinèrent les elfes rouges après la trahison de leur Dieu-roi : Set. Ronce de Mohan, le héros est né lors de la dernière bataille d'une guerre vieille de plus de 3000 ans, dont ses deux pères furent des héros incontestés. Il a été choisit comme sacrifice aux Dieux car depuis quelques mois, des phénomènes étranges se produisent un peu partout sur Ishmaar...
 
AVIS
 
Un roman qui se réclame ouvertement yaoi, au point de l'afficher sur sa couverture, c'est une avancée décisive dans l'histoire du genre en France ! Et c'est Claude Neix, habituée de ce type d'oeuvres, qui ouvre le bal avec L'elfe rouge, un roman de fantasy délicieusement parfumé aux hormones masculines.
Le plus agréable dans ce roman, c'est qu'il est profondément et intrinsèquement yaoi. Ce n'est pas du gay, ce n'est pas non plus de la littérature normale abordant l'homosexualité, c'est un roman yaoi qui fut créé pour être du yaoi. Et c'est de la fantasy, il y a donc tout pour être heureuse ! (Et ce, d'autant plus que le fantastique dans le yaoi manga reste un genre mineur dans ce format aussi). On y reconnaît certains codes qui, lassants en manga car trop souvent vus, sont assez sympathiques à retrouver un roman. Les personnages entament des relations homosexuelles avec un grand naturel, lequel existe également  à une astuce présente à travers et grâce au genre spécifique qu'est la fantasy.
En effet, si le personnage principal entretient des relations homosexuelles, c'est parce que cela lui semble totalement naturel, et pour cause : chez les elfes rouges, il n'y a pas de femelles ! C'est une particularité de leur espèce. Leur système de reproduction et leurs liens amoureux sont donc adaptés en conséquence, et le tout se tient parce qu'on est dans un monde fantastique et que pour peu que ce soit cohérent, alors tout est possible. Ce qui permet d'éviter habilement le syndrome du « trop de gays pour être crédible » qui plombe un certain nombre de manga « réalistes », tout en se rinçant l'œil très régulièrement.
Le texte est léger, très léger. Un peu trop pour de la littérature, en fait. C'est agréable à lire, convenablement rédigé, et il y a moins de coquilles que dans Cœur de démon, on voit que l'auteur a l'habitude d'écrire, mais ce n'est pas de la « littérature ». Par conséquent, c'est une lecture sympa destinée aux fans du genre, mais qui ne séduira sans doute personne d'autre car il n'y a pas du tout les qualités nécessaires pour cela. J'ai assez apprécié l'humour des répliques entre les personnages, qui m'ont fait régulièrement sourire. Et j'ai aimé l'univers proposé, bien que classique, car ses bases sont bien posées et développées malgré le format one-shot (quoique, vu qu'il y a un petit croisement avec Cœur de démon, mais rien qui rendrait indispensable la lecture de ce dernier). 
L'elfe rouge se revendique comme « roman yaoi illustré », un genre fréquent au Japon, et en effet les images abondent, en noir et blanc et clairement imprimé. Le manga en est visiblement l'inspirateur, au vu des styles de dessin. Pour ma part, je n'attends pas forcément la présence d'images dans un texte « roman » donc je n'ai pas profité plus que ça de leur présence, néanmoins la particularité a suffisamment de mérite pour être relevée, d'autant qu'elles ont tout à fait le potentiel pour plaire (certaines sont assez sexy !).
Je conseille ce roman aux mordues de yaoi avant tout, qui veulent du yaoi pour le yaoi et qui apprécient de voir de belles images montrant deux hommes ensemble. Pour un ouvrage ayant un certaine qualité littéraire, par contre, on peut facilement passer son chemin. 

 

Date de dernière mise à jour : 15/01/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site