HOBB Robin - Les Cités des Anciens T7 - Le vol des dragons

 Vol des dragons

INFORMATIONS

Titre : Les Cités des Anciens T7 - Le vol des dragons
Auteur : Robin Hobb
Type : Roman
Genre : Fantasy
Éditeur : J'ai Lu 
Nombre de tomes : 8
Rating : T
Nature du slash : Peu de boys love dans ce tome, juste quelques avec des pensées ou remarques de et sur certains personnages

RÉSUMÉ

Les dragons et leurs gardiens dévoués ont enfin trouvé la cité perdue de Kelsingra. Les créatures magiques ont appris à utiliser leurs ailes et rentrent dans leur héritage, tandis que les humains changent eux aussi. Leurs liens avec leurs dragons s'approfondissant, Thymara, Tatou, Kanaï et même Sédric,le plus improbable des gardiens, commencent à se transformer en magnifiques Anciens, dotés de traits exquis qui reflètent les dragons qu'ils servent. Mais si les humains ont exploré les rues désertes et les immenses édifices de Kelsingra, ils n'ont pas découvert les légendaires puits d'argent dont les dragons ont besoin pour leur santé et leur existence. Des ennemis approchent, et les gardiens vont devoir s'immerger dans les souvenirs d'Anciens disparus depuis des éternités, au risque d'en devenir dépendants, pour y puiser les indices nécessaires à leur survie.

AVIS

Il s'agit du début d'un tome VO, ce qui comme d'habitude fait de ce tome VF un opus assez lent dans lequel l'action peine à démarrer. Ce n'est ainsi qu'après une grosse moitié que l'histoire prend réellement son essor, après de nombreux chapitres utilisés à re-situer tous les personnages et où ils en sont désormais.
Cependant, si l'intensité reste moindre pendant la majeure partie du livre, à grands coups de descriptions les personnages avancent pourtant beaucoup et leurs situations ou leurs relations évoluent énormément. Les dragons font un immense progrès grâce à une idée de Sédric et deviennent de véritables seigneurs des cieux. Mais les protagonistes qui m'ont le plus touchée sont sans conteste Tintaglia, qui se dirige vers Cassaric, puis Kelsingra avec l'énergie du désespoir, offrant l'un des plus gros suspens de ces pages, et Selden, donc la situation a changé mais pas en mieux, et dont j'attends avec impatience un possible rapprochement avec Chassim.
Selden fait d'ailleurs des révélations qui rendent son histoire encore plus terrible, franchement je ne sais pas comment Robin Hobb a pu torturer ce personnage à ce point, sachant qu'on en garde forcément tous encore l'image du petit enfant qu'il était dans Les aventuriers de la mer... Oh, et puis ce n'est pas grand chose, mais on a quelques nouvelles de Hiémain, qui était mon personnage préféré dans le cycle précédent et est resté un de mes favoris dans la littérature en général, alors ça me fait vraiment plaisir.
La première moitié de ce tome est très lente mais on se sent cependant de plus en plus pris par l'histoire au fur et à mesure qu'on avance. Surtout quand on commence à comprendre qu'il y avait un but à la création et l'emplacement de Kelsingra, et quand il devient de plus en plus évident que cela concerne la nature des Dragons et des Anciens, et qu'ils en auront impérativement besoin pour la suite.
La fin de ce volume se montre malheureusement horriblement frustrante, la coupure ayant été faite au pire moment. On n'aura jamais été autant en colère contre le découpage sauvage des éditeurs VF... Ne reste plus qu'à attendre la suite en s'efforçant de penser à autre chose !
Les qualités d'écriture et de justesse psychologique chez les personnages, tout comme l'approfondissement de l'univers, restent de haut vol, comme d'habitude chez cette auteur, si ce n'est parfois quelques coquilles ou répétitions qui semblent plutôt dues à l traduction, mais sinon l'écriture est extrêmement agréables, fluide avec ici nu là de magnifiques phrases.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site