HOBB Robin - Les Cités des Anciens T6 - Les pillards

Les cites des anciens tome 6 les pillards

INFORMATIONS

Titre : Les Cités des Anciens T6 - Les pillards
Auteur : Robin Hobb
Type : Roman
Genre : Fantasy
Éditeur : J'ai Lu
Nombre de tomes : prévu en 8 tomes
Rating : K+-T
Nature du slash : Dans ce tome, les scènes de romance sont quasi-inexistantes. Les couples sont clairement établis, sauf du côté de Hest qui commence à se rendre compte que Sédric lui manque, même si ses motivations sont détestables. Et Hest ne fait qu'une seule apparition dans ce volume...

RÉSUMÉ

Dans la fabuleuse cité de Kelsingra, Alise consigne pour la postérité toutes les merveilles qu'elle découvre, car elle sait qu'une fois le monde informé des trésors que recèlent ces lieux, plus rien ne sera comme avant. Les rumeurs courent déjà dans le désert des Pluies et atteignent des oreilles cupides à Terrilville et au-delà ; aventuriers, pirates et chasseurs de fortune accourent pour piller le lieu, y compris Hest Finbok, le mari d'Alise... Au même moment, Selden est prisonnier du duc de Chalcède. qui le voit comme un homme-dragon dont la chair et le sang peuvent guérir miraculeusement sa santé défaillante. Qu'est devenue Tintaglia. la grande dragonne bleue, à l'heure où il a le plus besoin d'elle ? A-t-elle abandonné son bien-aimé et les dragons mal nés ?

AVIS

S'agissant d'un tome pair, donc constituant la seconde moitié d'un tome VO, ce volume se montre logiquement un peu plus dense que le précédent. Il contient davantage d'action et plusieurs personnages franchissent des étapes importantes.
Cependant, je n'y ai pas retrouvé l'intensité du tome 4 (qui était néanmoins, assez exceptionnel il faut le dire). Pour autant, il s'avère très dense et riche d'informations et d'événements. Chaque chapitre fait avancer l'histoire de façon importante, il n'y a aucun passage inutile. De nouveaux enjeux apparaissent et d'autres protagonistes entrent en scène après que la découverte de Kelsingra a éclairé certaines situations sous un autre jour.
Un tome donc très intéressant, mais peut-être est-ce la faute du résumé ? Car après l'avoir lu, je m'attendais à un rythme plus rapide et à des avancées plus significatives. Or, comme souvent, Robin Hobb prend son temps et ne bâcle aucune étape de son scénario, c'est aussi ce qui donne à ses personnages beaucoup d'humanité et une crédibilité en béton. Mais du coup, ce tome ne contient pas autant de révélations qu'on s'y attendait, et il faudra visiblement attendre le 7 ou même le 8, avant que de vraies "batailles" et retournements de situation n'aient lieu.
Concernant les personnages, c'est surtout Thymara qui évolue sur le plan psychologique et amoureux. Sinon, les amours sont un peu plus en retrait que d'habitude, la plupart des couples étant plus ou moins fixes dorénavant, et ne demandant qu'à être confirmés par l'entourage, ce qui ne se produit pas dans ce tome.
En fait, que ce soit concernant le "pillage" de Kelsingra, les relations amoureuses ou le retour de Tintaglia et Glasfeu, même concernant la captivité de Selden, ce tome nous dispense surtout des miettes. Alors oui, chacune de ces miettes est précieuse et constitue une information importante pour l'histoire globale, mais d'un autre côté, elles ont un petit côté frustrant car on en aurait voulu davantage. Le seul remède serait de se jeter sur la suite, mais hélas, il faudra encore patienter.
Malgré certaines remarques pas forcément positives, j'ai quand même trouvé ce tome très bien car il apporte beaucoup à ce cycle déjà excellent en soit. Par ailleurs, l'écriture de Robin Hobb possède toujours autant d'efficacité, en étant à la fois sobre, soignée, expressive et rythmée. J'ai passé un excellent moment de lecture et je me réjouis de découvrir la suite.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site