ETCHEBERRY Céline - Les mots d'Eden

les-mots-deden.png

INFORMATIONS

Titre : Les mots d'Eden
Auteur : Céline Etcheberry
Type : Roman
Genre : Vie quotidienne
Éditeur : EncreLyre
Nombre de tomes : ?, en cours 
Rating : M
Nature du slash : Le héros est homosexuel et vit diverses expériences au fil des jours

RÉSUMÉ

Eden mène une adolescence comme toutes les autres, emplie de joies simples et de peines qui semblent insurmontables. Une année peut décider d’une vie et sembler un monde, surtout à cet âge. Il se cherche et s’égare, découvrant peu à peu qui il est, et les normes dans lesquelles il n’entre pas forcément. Solitude, sexualité, amour et tragédie se mêleront à ses jours. Qui deviendra-t-il ?

AVIS

De prime abord, j'ai immédiatement été séduite par la plume de Céline Etchberry. Le récit est écrit à la première personne et au passé simple. L'ériture est maîtrisée, travaillée, très agréable à parcourir. Les coquilles, qu'elles soient stylistiques ou orthographiques, sont rares et il est appréciable de sentir que bien qu'auto-éditée, l'auteur a consacré beaucoup d'efforts au perfectionnement de son texte. Il est certain qu'elle possède une fibre littéraire et un grand potentiel dans le milieu.
Néanmoins, au niveau du fond, Les mots d'Eden ne se montre hélas pas à la hauteur. Un roman réaliste, qui a pour cadre la vie contemporaine, se doit de posséder, pour se distinguer, non seulement une narration exemplaire mais aussi une justesse de ton, un équilibre dans la psychologie des protagonistes que ce roman, il faut bien le dire, ne possède pas vraiment.
En tout premier lieu, si l'écriture de l'auteur m'a parue admirable aux premières lignes parcourues, il apparaît assez vite qu'elle a plus de peine à maintenir un équilibre sur le long terme. La narration est faite de manière très descriptive, avec peu de passages "actifs". À un tel point que le saut de ligne entre chaque paragraphe, élément caractéristique des publications sur internet et trahissant l'amateurisme, en devient presque un soulagement ! Les rares dialogues sont pour la plupart cousus de fil blanc et clichés, ce que le narrateur lui-même reconnaît à plusieurs reprises.
Quant à l'histoire, il s'agit d'un récit de vie, par conséquent la justesse de ton et le réalisme du portrait des protagonistes sont essentiels. Et là aussi, le roman déçoit. Le réalisme des événements et des réactions qui s'ensuivent laisse sérieusement à désirer et ne permet pas de se plonger réellement dans l'intrigue, ni d'en ressentir les émotions qui devraient y être associées.
Le livre regorge pourtant de bonnes idées : outre le fait qu'Eden est issu d'un cadre familial complexe, on aborde des thèmes difficiles comme le viol ou la drogue, et bien sûr l'homophobie. Malheureusement leur traitement n'est pas assez approfondi ni assez réaliste pour qu'on y croie. Certains passages sont ainsi trop vite expédiés par rapport à la gravité de la ou des scènes décrites.
De plus, dans la première partie du livre, le personnage principal connaît une sexualité très débridée. Les scènes de sexe interviennent dans des contextes assez irréalistes, sont souvent trop rapides et totales, conduisant systématiquement à une pénétration, et interviennent un peu n'importe comment et n'importe quand. Côté crédibilité, on n'y est pas encore ; en fait, l'esprit est très proche de ce que l'on trouve dans les manga yaoi, lesquels ont tendance à souffrir du même défaut. Quitte à en mettre autant et à les introduire de façon aussi saugrenue, il aurait presque mieux valu les détailler davantage, et on aurait obtenu un très bon roman érotique...
La deuxième partie s'avère plus agréable sur ce point-là, puisque Eden se stabilise quelque peu et que s'esquisse alors une romance plus douce, mais tout aussi clichée, entre lui et le garçon qui l'intéresse, Damien. Même si la lecture est plus agréable, on se perd néanmoins souvent dans les descriptions interminables des pensées et doutes d'Eden, qui a tendance à utilier pas mal de phrases pour se poser toujours les mêmes questions dans toutes les variantes possibles.
Bref, si pour la forme il y a un talent d'écriture indéniable, pour le fond ce n'est pas tout à fait ça. Et si ce texte serait certainement très agréable et mériterait d'être suivi sur internet, on ne peut pas forcément en dire autant du format papier, les maladresses étant encore bien trop présentes.

Date de dernière mise à jour : 02/10/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site