BRITE Poppy Z. - Le corps exquis

 

 

INFORMATIONS

Titre : Le corps exquis
Auteur : Poppy Z. Brite
Type : Roman
Genre : Horreur (pas fantastique)
Editeur : J'ai lu
Rating : M
Nature du slash : Personnages gays

RESUME

Andrew Compton, un serial killer anglais, s'évade de prison en se faisant passer pour mort. Réfugié aux U.S.A., à la Nouvelle-Orléans, il rencontre par hasard un autre prédateur, Jay Byrne. L'histoire d'amour qui va unir ces deux psychopathes cannibales et nécrophiles ne les empêchera pas de semer le désordre dans le statu quo ambiant et de laisser dans leur sillage une piste sanglante.

AVIS

J'avais eu beaucoup d'échos sur le côté glauque de ce roman qui semble en avoir bloqué plus d'un. Personnellement, je dois avouer que j'ai eu un peu de difficulté avec le premier chapitre, où le tueur en série nécrophile décrit en long et en large ses opinions un peu heu... particulières, mais par la suite je n'ai pas trouvé que c'était si terrible que ça. Bien sûr, il y a d'autres passages gores dans le roman mais ils sont décrits d'une façon assez froide, quasi-médicale, du coup ça ne m'a pas gênée plus que ça (en film par contre, là c'est sûr ce serait pas passé xD). La fin est également assez terrible mais bon, c'est le final justement, et puis je m'attendais à un truc du genre alors ça ne m'a pas choquée. Au final, le roman n'est même pas fantastique donc je sais pas si on peut vraiment le ranger dans l'horreur...
Le boys love par contre est vraiment bien géré tout au long du roman, avec quatre personnages qui croisent et entrecroisent leurs routes. Pour certains, ce sont des relations finies, pour d'autres, des passions naissantes. Comme d'habitude, ils sont traités avec une psychologie assez fine, presque tranchante, qui met très en avant les côtés les moins reluisants de notre société avec des protagonistes souvent fous, mais le plus souvent "juste" perdus, révoltés, exclus, désespérés. L'omniprésence de la mort et de la maladie peut mettre mal à l'aise, mais j'ai apprécié cette ambiance très noire.
J'ai trouvé que le corps exquis était un bon roman et je l'ai lu assez rapidement, cependant si je devais le comparer aux autres de la même auteur, je dirais qu'il est quand même à la fois beaucoup moins passionnel que Sang d'encre et beaucoup moins extrême qu'Âmes perdues, et donc qu'il reste un peu en-dessous. Mais j'ai bien aimé quand même.

 

Date de dernière mise à jour : 15/01/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site