Haru wo date ita - Jeux d'amour

INFORMATIONS

Titre : Jeux d’amour – Haru wo date ita
Genre : Vie quotidienne
Editeur : Black Box
Nombre d’épisodes : 2
Rating : T-M

RÉSUMÉ

Iwaki Kyosuke et Katô Môji, tous deux acteurs célèbres dans le monde de la pornographie, ont toujours été rivaux. A l'occasion de l'adaptation en série TV du livre "Haru wo Daiteita", ils se retrouvent à tourner ensemble. Ce best-seller narre l'histoire d'amour que vont connaître deux acteurs issus du même milieu. Au fur et à mesure, Iwaki et Katô vont se rapprocher et devenir de plus en plus intimes. Passion éphémère qui ne durera que le temps d'un tournage ou bien amour éternel de deux êtres destinés? Venez donc découvrir la vie d'un couple à la réputation sulfureuse qui défie les conventions du monde du spectacle et de la société dans le seul but de s'aimer librement, tout simplement....

AVIS

Avec un character design relativement fidèle au manga, cet anime permet de voir Katô et Iwaki prendre vie, ce qui est toujours une bonne surprise. Les OAV en dehors de cela ne m’ont guère marquée, essentiellement à cause de l’histoire : en effet, ils n’adaptent que le premier tome du manga soit (pour ma part en tout cas) celui que j’aime le moins, au point qu’il m’a fallu plusieurs années pour le franchir et découvrir à quel point cette série devient géniale dans les tomes suivants. Inutile de dire que j’aurais préféré que l’adaptation se poursuive, malheureusement elle s’arrête avant que l’histoire ne commence à être intéressante à mes yeux. En conséquence de quoi je ne raffole pas de ces épisodes, au contraire ; du reste les scènes chaudes, quoique nettement sous-entendues, demeurent plutôt soft et l’on ne voit pas les détails. L’atmosphère mature est quant à elle toujours présente. Juste une remarque : contrairement à ce que pourrait faire croire le titre français tout pourri (enfin, ça reste moins pire que le traitement réservé à Fuyu no Semi…), dans l’ensemble ce titre est sérieux et ne contient guère de notes humoristiques et encore moins de légèreté. Bien que ce ne soit pas mon anime préféré, il est sans doute quand même indispensable aux yaoi addicts, en tout cas bien plus que Gravitation ou pire, Okane ga nai ; le meilleur à mon goût restant cependant, et de loin, Fuyu no Semi.

Date de dernière mise à jour : 21/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site